Le Ministre Kalla Moutari entame sa mission d’évaluation de la campagne agricole 2019 dans la Région de Maradi

Soumis par lawan le lun, 29/07/2019 - 10:12
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Maradi, 27 juillet (ANP)- Le ministre de la Défense Nationale, M. Kalla Moutari a débuté ce samedi sa mission d’évaluation de la campagne agricole dans la région de Maradi. Madarounfa a constitué la première étape de cette mission qui l’amènera dans les huit départements de la région.
Les objectifs  de cette mission son entre autres de faire l’état de mise en œuvre des recommandations de la mission précédente ; s’entretenir avec les populations  sur l’installation de la campagne agro-sylvo-pastorale et hydraulique 2019 ; échanger avec les populations sur la vulgarisation de manuel de gestion de la maison du paysan et le fonctionnement des instances de gouvernance de l’initiative 3N ; échanger avec les populations sur des questions sociopolitiques et économiques de l’heure et échanger sur la mise en œuvre des projets et programmes intervenant dans les différentes régions.
Dans le secteur de l’agriculture, dans le département de Madarounfa, la campagne agricole d’hivernage 2019 a démarré  au cours de la 2ème décade du mois de Mai. Sur les 8 postes pluviométriques suivis, 3 postes sont excédentaires à plus de 50 mm et 5 sont déficitaires dont deux postes à plus de 50 mm. Contrairement à la campagne 2018, les semis se sont étalés de la 2ème décade de mai à la 2ème décade de juin. Actuellement le stade dominant pour la culture de mil est la montaison avec 51%, le stade avancé étant l’épiaison (19%).La situation phytosanitaire est calme.
Le secteur de l’élevage est caractérisé par la détection de quelques foyers  de gourme asine, de pasteurellose des petits ruminants et des foyers de variole des petits ruminants. L’état d’embonpoint des animaux reste appréciable. Au point de vue aliment bétail, 70 tonnes d’aliments pour bétail ont été mises en place au niveau du département par l’AREN avec 50 tonnes et PAC3 avec 20 tonnes  respectivement dans les communes de Djirataoua et Dan Issa.
Dans le secteur de l’hydraulique, il s’agit essentiellement de deux programmes  qui ont  vu le jour dans le département. Il s’agit du transfert de l’eau de la zone productive vers les zones de socle. L’installation Dan Issa- Faro a été mise en marche et deux villages qui ont été raccordés. S’agissant de l’assainissement, un programme  de certification a été mis en place dans la commune de Djirataoua. 106 villages sont concernés, 18 ont été certifiés et 29 en instance d’évaluation.
AT/ MHM ANP/0183 Juillet 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT