Le Ministre des Finances présente solennellement la loi de finances 2020 du Niger devant le Parlement

Soumis par lawan le mar, 08/10/2019 - 13:16
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 08 oct. (ANP) - Le Ministre des Finances Mamadou Diop a présenté solennellement, ce mardi 08 octobre 2019, la loi de finances pour l’année budgétaire 2020 de l’Etat du Niger devant les députés réunis en séance plénière sous la présidence de l’honorable Ousseini Tinni.
Dans un exposé, le Ministre Mamadou Diop a fait savoir que le budget 2020 est élaboré dans ‘’un contexte marqué par des défis liés à la sécurité régionale, à la volatilité des cours mondiaux des matières premières et aux aléas climatiques’’.
Arrêté en recettes et en dépenses à 2.266,15 milliards de francs CFA, le budget 2020 du Niger a connu une hausse de 108,84 milliards de CFA par apport à celui de 2019 qui était de 217,31 milliards, soit 5,05% en valeur relative.
C’est ainsi que les recettes qui la composent sont chiffrées à quelque 1231,54 milliards de CFA pour une hausse de 8,72% par rapport à 2019 et représentent 54,35% des prévisions budgétaires totales.
Quant aux prévisions des dépenses budgétaires totales, elles s’élèvent à quelque 2.266,15 milliards de CFA composées de la dette publique, des dépenses du personnel, des dépenses d’acquisition de biens et services et de subventions et transferts.
Cet exposé fait également ressortir que les dépenses d’investissements estimées à 1.218,82 milliards pour 2020 constituent plus de la moitié du budget total, soit 53,77%.
Le Ministre Mamadou Diop a rappelé, dans son exposé, qu’en 2020, la croissance économique du Niger s’établirait à 6,0%, 5,6% en 2021 et 11,9% pour 2022, soit une moyenne 7,8% sur la période 2020-2022, et l’inflation serait maintenue, en moyenne annuelle, en dessous de la limite maximum de 3,0% fixée par l’UEMOA, le tout dans un environnement mondial caractérisé par une croissance économique de l’ordre de 3,5% pour la même période.
Selon le Ministre nigérien en charge des Finances, le budget 2020 favoriserait une consolidation de la stabilité économique, l’amélioration de la situation sécuritaire, une accélération de la mise en œuvre du Programme de développement économique et social (PDES 2017-2021), la construction du pipeline, la poursuite de la mise en œuvre des investissements de l’initiative 3N et la consolidation des reformes économiques et financières.
Par ailleurs, le budget 2020 apporte une innovation majeure en mettant en place un Fonds destiné à la promotion des PME et industries du Niger.
La loi de finances 2020, établie suivant le budget-programme, prend en compte les orientations du programme de renaissance et les priorités et choix stratégiques définis par le gouvernement, indique-t-on.
AS/MHM/KPM/ ANP  051 Octobre 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT