Le Ministre appelle la population à coopérer avec les Forces de Défense et de Sécurité

Soumis par lawan le lun, 29/07/2019 - 10:07
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Maradi, 27 juillet (ANP)-Le ministre de la Défense Nationale, M. Kalla  Moutari dans le cadre de la mission agro-sylvo-pastorale et hydraulique qu’il a entamé ce samedi 27 juillet 2019 a animé trois meetings dans des villages frontaliers du  département de Madarounfa, villages qui connaissent régulièrement les assauts des bandits voleurs de bétails. Il s’agit des villages de Douhoun Bara, Chirgué et Rourouka Kada.
A Chirgué où des bandits avaient sévi la semaine dernière faisant 6 morts, huit blessés et des de milliers de têtes de bétails, petits ruminants comme gros ruminants emportés vers le Nigéria, le ministre a d’abord présenté à cette population au nom du président de la République et du gouvernement, ses condoléances. Il a remis à chaque  des six familles  endeuillées une somme de 100.000 FCFA
Les interventions du préfet de Madarounfa, M. Harouna Maïdabo et du gouverneur de la région de Maradi, M. Zakari Oumarou ont introduit le sujet, et toutes abondent sur le manque de coopération de la population avec les forces de défense pour enrailler ce mal. Le ministre en prenant la parole a beaucoup insisté sur la nécessité de l’implication de la population pour mettre hors d’état de nuire, ces semeurs de désolation.
« Le gouvernement multiplie des efforts pour vous sécuriser avec vos biens. Vous conviendrez avec moi qu’on ne peut pas placer un militaire à chaque mètre pour votre sécurité. Forcément, votre concours est très déterminant pour que nous puissions vous sécuriser et sécuriser la zone » a-t-il averti. Il a tenu ce discours dans tous ces villages afin de mieux attirer l’attention de la population au sein de laquelle, ces bandits armés trouvent une complicité avéré.
Le cas de Chirgué, est encore dans les mémoires où de la centaine de ravisseurs qui ont pillé le village, les natifs figurent en bonne place, a-t-il poursuivi. « Voulez-vous que ce cas se reproduise chez vous ?» a-t-il demandé.
AT/MHM ANP/0182  Juillet 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT