Le Conseil des Ministres adopte plusieurs ordonnances de ratification de prêts et de conventions

Soumis par lawan le sam, 10/08/2019 - 13:54
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 10 Août (ANP)-Plusieurs ordonnances de ratification de prêts ont été adoptées par la session du Conseil des Ministres qui s’est réuni vendredi 9 août sous la présidence du Premier Ministre Brigi Rafini.
Il s’agit de l’ordonnance autorisant la ratification de l’Accord de financement n° 6399-NE d’un montant équivalant à quatre millions quatre cent mille Euros (4 400 000 €), signé le 8 mai 2019 à Niamey, entre la République du Niger et l’Association Internationale de Développement (AID), pour le Financement Additionnel du Projet d’Action Communautaire pour la Résilience Climatique.
l’ordonnance autorisant la ratification de l’Accord d’un montant équivalant à neuf millions cinq cent quatre-vingt-dix-sept mille Dollars américains (9 597 000 $ U.S), signé le 8 mai 2019 à Niamey, entre la République du Niger et la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement (BIRD), pour le Financement Additionnel du Projet d’Action Communautaire pour la Résilience Climatique.
Les accords objet des deux présents projets d’ordonnance ont pour objectif global l’amélioration de la résilience des populations et des systèmes de production au changement climatique et à la variabilité dans les communes ciblées à travers le projet d’Action Communautaire pour la Résilience Climatique.
Le projet sera mis en œuvre à travers trois (3) composantes majeures qui sont :
l’Intégration de la Résilience Climatique dans les stratégies de Développement aux niveaux national et local; l’Intégration des pratiques de résilience au climat dans les systèmes de protection sociale des systèmes Agro-sylvo-pastoraux et des populations locales; la coordination stratégique de toutes les activités du Projet.
l’ordonnance autorisant la ratification de la Convention de Financement d’un montant total maximum de seize millions d’Euros (16 000 000 €), signée le 04 juin 2018 à Niamey, entre la République du Niger et l’Agence Française de Développement (AFD), pour le financement partiel du projet de construction de la centrale hybride photovoltaïque et thermique pour la ville d’Agadez.
L’objectif global de la Convention de Financement objet du présent projet d’ordonnance est de desservir la ville d’Agadez en électricité tout en renforçant le réseau de distribution de cette ville et l’électrification du hameau voisin de Tibinitene.
Le prêt en question a été consenti au Niger sous certaines conditions générales et spécifiques à savoir entre autres l’utilisation intégrale des fonds de la subvention aux fins de financer les dépenses éligibles, hors impôt, taxes et droits de toute nature et la maitrise de l’ouvrage par la Nigelec.
Le projet de construction de la centrale hybride photovoltaïque et thermique pour la ville d’Agadez sera mis en œuvre à travers trois (3) composantes majeures qui sont :
la construction d’une Centrale hybride solaire photovoltaïque de 13 MW et thermique de 6 MW et l’appui à l’opération et la maintenance sur une durée de deux (02) ans ; l’Assistance à la Maitrise d’Ouvrage (AMOA) et l’appui institutionnel ; la réhabilitation du réseau de distribution et d’électrification du hameau voisin de Tibinitene.
L’ordonnance autorisant la ratification du Protocole d’Accord de Don n° 2100155039628 d’un montant maximum équivalant à trente-cinq millions quatre cent quatre-vingt mille Unités de Compte (35 480 000 UC), signé le 11 juin 2019 à Malabo (Guinée Equatoriale), entre la République du Niger et le Fonds Africain de Développement (FAD), pour le Financement du Programme d’Appui au Programme « KANDADJI » de Régénération des Écosystèmes et de Mise en Valeur de la Vallée du Niger (PA_KRESMIN).
l’ordonnance autorisant la ratification de l’Accord de Prêt n° 5900150002601 d’un montant maximum équivalant à dix millions d’Unités de Compte (10 000 000 UC), signé le 11 juin 2019 à Malabo (Guinée Equatoriale), entre la République du Niger, la Banque Africaine de Développement (BAD) et le Fonds Africain de Développement (FAD), pour le Financement du Programme d’Appui au Programme « KANDADJI » de Régénération des Écosystèmes et de Mise en Valeur de la Vallée du Niger (PA_KRESMIN).
L’ordonnance autorisant la ratification de l’Accord de Prêt n° 2100150041544 d’un montant maximum équivalant à quarante-six millions cinq cent vingt mille Unités de Compte (46 520 000 UC), signé le 12 juin 2019 à Malabo (Guinée Equatoriale), entre la République du Niger et le Fonds Africain de Développement (FAD), pour le Financement du Programme d’Appui au Programme « KANDADJI » de Régénération des Écosystèmes et de Mise en Valeur de la Vallée du Niger (PA_KRESMIN).
Le Protocole d’Accord de don  et les deux (02) Accords de prêt objet des trois (03) présents projets d’ordonnances ont pour objectif global d’assurer la régénération des écosystèmes fluviaux et l’augmentation des productions agricoles et d’énergie à travers la construction d’un barrage de régulation sur le fleuve Niger dans le cadre du Programme Kandadji de Régénération des Ecosystèmes et de Mise en Valeur de la Vallée du Niger.
Le Programme d’appui au Programme « Kandadji » sera mis en œuvre à travers quatre (4) composantes à savoir, le Barrage et les équipements électriques ; la sauvegarde environnementale et sociale axée sur la mise en œuvre d’un plan de gestion environnementale et sociale et d’un plan d’action de réinstallation ; le Pôle de croissance ; la gestion du Projet qui couvre toutes les activités de coordination, d’acquisition, de gestion, d’audit, de suivi-évaluation, de communication et des activités d’établissement et de mise en œuvre.
MHM/MTM/ANP 041 Août 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT