Le Conseil de Régulation tient sa session ordinaire de novembre 2018 à Niamey

Soumis par lawan le jeu, 29/11/2018 - 17:24
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 29 nov. (anp) le conseil supérieur de la communication (CSC) a entamée  ce jeudi 29 novembre 2018  sa session ordinaire du mois sous la  présidence  de Dr Kabir Sani avec à son ordre du jour notamment l’examen et  l’ adoption du rapport de processus de mise en place du conseil de publicité
Cette session  se tient en présence du vice président de l’instance du Burkina Faso M Abdou Aziz  va se pencher en outre sur  l’examen et l’adoption des  procès verbaux de la  session ordinaire d’octobre 2018 et de  la session extraordinaire tenue en novembre.
Le Président du CSC a fait observer que « La session ordinaire du mois de novembre intervient aussi au lendemain de la publication par reporters sans frontières (RSF) du rapport 2018 sur la liberté de presse dans le monde et à la veille de la journée National de la liberté de presse célébrée chaque 30 novembre dans notre pays. Ces occasions donneront toujours un aperçu sur les appréciations qui sont faites sur l’état de la liberté de presse au Niger’’.
Kabir Sani a annoncé que selon le classement 2018 des reporters sans frontières, le Niger est  à la 63eme place sur 180 pays classés dans le monde,  au 9 ème rang  en Afrique  et à la 5eme place en Afrique de l’Ouest derrière le Ghana, le Cap Vert, le Burkina Faso et le Sénégal.
Ce classement est honorable pour notre pays qui dispose, quoiqu’on dise, de l’un des dispositifs législatifs et institutionnels le plus favorable en Afrique pour l’épanouissement de la liberté de presse. », a fait valoir  kabir Sani .
Le président du  CSC a insisté  sur l’examen et à l’adoption du rapport de processus de mise en place du conseil de publicité, précisant que  le décret 052 du 25 janvier 2017 régissant la publicité  par voie de presse a créé un conseil de publicité, organe consultatif placé sous l’autorité du CSC.
Le CSC a jugé nécessaire de réviser la délibération du  07 mars 2017 portant composition, organisation, et fonctionnement dudit conseil au cours de la session ordinaire  de septembre 2018,a-t-il indiqué, faisant observer que cette nouvelle délibération  a prévu désormais un avis d’appel à candidature pour la sélection des membres du conseil de publicité dont le nombre est ramené de neuf 9 à 7 .
Le président du CSC a expliqué qu’au regard de la première expérience en la matière, il est apparu nécessaire t d’être mieux  outillé pour produire des avis et propositions relevant de son domaine de compétence et les soumettre à l’appréciation du collège de conseillers.
Le CSC a donc besoin d’un conseil de publicité plus fonctionnel et dynamique, qui va leur  permettre d’aller rapidement dans la mise en œuvre effective du décret  régissant la publicité par voie de presse au Niger, a-t-il conclu.
Le CSC est une autorité indépendante dont la mission est d’assurer et de garantir la liberté des moyens de communication.
HA/MHM/CA/ANP 0120  Novembre 2018

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT