Le concours « mon histoire chinoise » : 9 articles présélectionnés

Soumis par lawan le mar, 19/11/2019 - 10:10
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niger-Chine
Le concours « mon histoire chinoise » : 9 articles présélectionnés
19 nov, (ANP) -  Neuf articles ont été présélectionnés dans le cadre du concours dit « mon histoire chinoise » lancé par l’ambassade de Chine au Niger en aout dernier ; il a servi de tribune aux  citoyens  nigériens pour évaluer la coopération entre les deux pays. L’ANP ; partie prenante à cette initiative se propose de publier ces articles pour donner l’occasion au public d’en apprécier. Apres cette phase , le jury rendra son verdict.

Découverte
L’arbre aux fruits jaunes, cette autre vitrine de la Chine
Les chutes de HUANGGUOSHU, un des sites touristiques les plus visités de la Chine, fait également partie des merveilles du monde. Située dans la province de Guizhou à 2300 km au sud du Pékin, le site, comme un marché quotidien, constitue un espace de rencontre et d’échanges multiformes et multiraciales.
A l’instar des dizaines de nigériens qui visitent chaque année le pays du grand Mao grâce au programme de coopération entre la Chine et le Niger, j’ai découvert les merveilles de la Chine. Parmi les multiples sites culturels et touristiques, les chutes de Huangguoshu ont marqué mon séjour de 21 jours en 2017.

Classée patrimoine mondial de l’humanité, cette cascade est classée première du continent asiatique et troisième au monde. Longue de plus de 70 mètres,  la cascade a la particularité de présenter des chutes spectaculaires formant des rideaux transparents au niveau de la grotte naturelle qui s’est miraculeusement creusée dans l’immense rocher. Les vagues se déversent dans l’abîme avec des bruits assourdissants tout en provoquant une brume plus ou moins épaisse. Un spectacle éblouissant qui enivre les multiples visiteurs trempés par les gouttelettes d’eau qui se promènent dans l’atmosphère.  Le site de Huangguoshu est situé dans la localité de Guiyang, province de Guizhou à 2300 km au sud du Pékin.
Selon une légende remontant dans un passé très  lointain, le ciel se serait fendu soudainement et qu’une partie des eaux de la galaxie a traversé les neufs couches de nuages et se sont déversées sur la terre en se divisant en de multiples écoulements dont le plus important est devenu l’actuelle grande cascade de HUANGGUOSHU qui signifie Arbre aux fruits jaunes.
Son nom dans la langue chinoise traditionnelle est le « Huàng guo shù pùbù ». Cette chute, la plus grande de l’Asie est également un important site touristique. Il accueille chaque année de milliers de visiteurs venus des quatre coins du monde. Au cours  de ce séjour, nous avions visité plusieurs autres sites touristiques comme la grande muraille et la citée interdite à Beijing. Mon séjour  en Chine a été très enthousiasmé en République populaire de Chine.
Chine-Niger : une coopération très fructueuse
« Le meilleur acte d’amitié est celui qui consiste à apprendre à l’autre, comment pêcher le poisson que de lui donner… ». Cet adage africain est bien observé dans la relation que la République Populaire de Chine et celle du Niger développent depuis des décennies, et cela dans plusieurs domaines dont celui des médias. C’est dans ce cadre que les hommes des médias Nigériens ont séjourné en Chine, du 6 au 26 septembre 2017, à travers des séries de séminaires initiés par le gouvernement chinois à l’Institut des Recherches et des Formations de l’administration de l’Etat, de la Radio, du Film et de la Télévision (SAPPRFT). Ce séminaire entièrement financé par le Ministère du commerce chinois avait pour objectif le renforcement des capacités des professionnels des medias Nigériens dans le domaine des nouvelles technologies de l’information.
Il faut noter que la République Populaire de Chine regorge d’énormes potentialités en matière de la haute technologie, les médias, qu’ils soient audio-visuels, écrits ou en lignes innovent et évoluent significativement grâce surtout aux moyens matériels conséquents mis à cet effet. Ces médias chinois, entretiennent une coopération avec les médias nigériens, notamment dans les échanges de programmes. C’est tout satisfaits de l’accueille et de la prise en charge qui nous ont été réservés que nous avions passé notre séjour en terre chinoise.
                                                                                                                                     L’efficacité de la coopération entre la République populaire de Chine et la République du Niger n’est plus à démontrer. Des initiatives innovantes étatiques ou indépendantes sont entrain d’être prises pour le renforcement de la coopération dans tous les secteurs. Il s’agit notamment du  « concours du meilleur article : mon histoire chinoise » initié par l’ambassade de la Chine au Niger et de la création du Réseau des Journalistes pour la Coopération Médiatique avec la Chine(RJCMC). Ce réseau envisage de réaliser des activités dans les domaines médiatique, culturel, sportif, touristique etc. en vue d’accompagner la coopération déjà solide entre les deux peuples.    
                                                                                                                                                                                                    BOUBAKAR  ALOU

 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT