Le Chef de l’Etat nigérien condamne fermement les massacres du peuple martyr de Gaza

Soumis par lawan le ven, 18/05/2018 - 10:15
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

 NIAMEY, 18 Mai (ANP) – Le Président de la République, Issoufou Mahamadou a adressé jeudi dernier un message de ‘’soutien’’ au Président de l’Etat de Palestine, M Mahmoud Abbas.
Dans ce message dont copie a été remise le même jour à l’ANP, le Chef de l’Etat,  rappelle que depuis « le 14 Mai 2018, le peuple palestinien qui réclame ses droits légitimes et inaliénables, est victime d’exactions inouïes de la part de la puissance occupante, qui a banalisé le massacre de populations civiles, qu’elle utilise comme instrument de dissuasion au vu et au su de la Communauté Internationale ».
‘’Cette attitude de transgression permanente des principes du droit international, « des résolutions pertinentes des Nations Unies, de l’Union Africaine, de la Ligue Arabe et de rejet systématique des  initiatives bienveillantes d’acteurs étatiques ou d’organismes les plus crédibles de la scène internationale est insupportable » ajoute le texte.
« Le Niger condamne fermement l’usage disproportionné de la force et les massacres du peuple martyr de Gaza, que tous les observateurs considèrent comme la plus grande prison à ciel ouvert du monde » écrit Issoufou Mahamadou.
« Nous sommes fortement solidaires du peuple palestinien devant cette dure épreuve et nous nous mobiliserons au sein des instances pertinentes pour la promotion d’une paix juste et durable qui préserve les droits de tous les acteurs du Proche Orient » indique le message.
Il conclut en faisant  remarquer ‘’qu’à un moment où la Communauté des Nations s’attèle à la construction d’un monde qui promeut le respect de la vie humaine, « cette situation appelle à un sursaut de la part de la communauté internationale, en particulier du Conseil de Sécurité des Nations Unies, pour une solidarité active à l’endroit du peuple palestinien, dont la souffrance nous rappelle les périodes les plus sombres de l’histoire de l’humanité ».
Quelque 60 palestiniens  étaient  récemment tombés sous les balles des soldats israéliens. Ces derniers  manifestaient contre le transfert de l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique, de Tel Aviv, à Jérusalem, rappelle-t-on.
SML/AMC/ANP/Mai 2018

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT