Le Chef de l’Etat lance la pose de la première pierre du Pipeline des produits raffinés et de la Tour du Pétrole

Soumis par lawan le lun, 15/04/2019 - 16:07
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

NIAMEY, 15 avril (ANP) – Le Président de la République Issoufou Mahamadou a présidé ce lundi 15 avril sur le site du Ministère des Mines, la cérémonie officielle de pose symbolique de la première pierre du Pipeline des produits raffinés et de la construction de la Tour du Pétrole.
Le pipeline acheminera les produits pétroliers de la SORAZ de Zinder à la Torodi,  située à la frontière ouest du pays, en ralliant la raffinerie de Zinder, les dépôts de Zinder, de Maradi, de Tahoua, de Dosso, de Niamey et de Torodi sur une longueur  de 1070 kilomètres.
Il y aura aussi la construction des stations  de pompage et  autre agrandissement de la capacité de stockage, ainsi que la réalisation du nouveau dépôt de Torodi dédié spécialement à l’export vers les pays voisins.
Le projet comprend également la construction  du bâtiment de   la Tour du pétrole de 19 étages,  plus un parking souterrain, qui abritera l’ensemble des services composants l’administration centrale des hydrocarbures aujourd’hui éparpillée dans divers bâtiments de la ville.
Dans son allocution, le Directeur général de la Société Nigérienne des Produits Pétroliers (SONIDEP), Ibrahim Nomao,  « Ce grand  projet est synonyme  d’une économie de temps, de perte liée aux accidents divers, de fraude qui prend aujourd’hui environ 40% de nos ressources ».
« Il est aussi synonyme de sauvegarde de notre infrastructure routière et surtout la préservation de notre environnement » , a-t-il dit.
Ce projet apportera également « une solution à la perte subie par la SONIDEP, actuellement chaque année de près de 7,5 milliards de francs dans le domaine du transport domestique et du transport Bill-Satellite » , devait ajouter Ibrahim Nomao.
Le Président Directeur Général  de SINOCONST HONG KONG Dai Semen,  a pour sa part annoncé,  que dans le cadre de ce projet, « nous allons construire 10 stations de pompage, 32 salles de vannes, une ligne de branchement à Tahoua, la rénovation de 5 dépôts pétroliers et la construction de deux nouveaux dépôts pétroliers d’ici la fin de l’année prochaine ».
Le projet de pipeline une fois mis en service, « en plus de réduire directement le coût du transport du pétrole raffiné, va également augmenter l’efficacité transport, raccourcir les délais de livraison, ce qui permet aux produits pétrolier de la raffinerie de SORAZ, d’atteindre facilement Niamey ou encore Torodi ».
Cela réduira également considérablement les dégâts importants causés par les véhicules lourds sur la route, mais aussi de diminuer les risques d’accident et de la fraude pendant le transport.
Il est également possible grâce à ce pipeline, « de doubler l’exportation des produits pétroliers raffinés, générant d’énormes revenus économiques pour le pays » avait-il ajouté.
Dai Semen a par ailleurs déclaré que c’est « la sécurité et la perspective du développement du Niger sont les raisons radicales qui ont attirées notre entreprise à investir massivement ».
Pour ce fait, « J’annonce que notre société SINOCONST Hong Kong fera don d’un hôpital de référence de haut niveau de 500 lits doté d’équipements médicaux modernes tels que des scanners et IRM à Tahoua »,  a annoncé le Directeur général de SINOCONST .
  Le   Ministre du Pétrole, Foumakoye Gado a, de son côté affirmé que  la construction du pipeline domestique « s’inscrit dans le cadre de la mission du ministère en charge des hydrocarbures le système des transports des produits pétroliers dans le respect de l’environnement, de la sécurité, de la sûreté et de la recherche de la réduction des coûts ».
La construction de ce pipeline présente plusieurs avantages dont entre autres, « la réduction drastique du transport par camion citerne, permettant ainsi de fluidifier la circulation routière, de réduire les accidents et de préserver nos routes bitumées construites à grands frais. La réduction de la fraude des hydrocarbures en mettant un terme au reversement des produits destinés à l’exportation, puis, une plus grande compétitivité des produits de la SORAZ dans la sous région » , a fait valour le Ministre Foumakoye.
Il a aussi noté les raisons qui ont motivé à la construction de la Tour du pétrole, qui  « sont liées à l’exigüité et l’inadaptation  des locaux actuels, à la nécessité d’offrir au personnel un meilleur cadre de travail, à la prise en compte des perspectives heureuses qui s’offrent au Niger dans le secteur pétrolier ».
Le Président de la République a ensuite procédé à la pose symbolique de la première et de l’ouverture de la stèle dédiée à l’ouvrage, en compagnie du Directeur général de SINOCONST.  le chef de l'Etat a estimé que
«  nous participons à une accélération du processus du développement économique et social de notre pays. La preuve c’est la cérémonie d’aujourd’hui qui consiste à lancer de pipeline  de produits raffinés depuis la raffinerie de Zinder jusqu’à  Torodi ».
Comme était dit, il est prévu dans le cadre de ce grand projet structurant,  la réalisation d’infrastructures administratives,  « la tour du pétrole sera le bâtiment le plus haut de la ville de Niamey, il est prévu également sur le plan de la santé, la réalisation d’un hôpital de référence à Tahoua. C’est des projets extrêmement importants pour le développement économique et social du pays » , a indiqué le Chef de l’Etat.
Et pour revenir sur le pipe des produits raffinés, c’est un projet qui permettra de « réduire le coût d’entretien de nos routes qui sont actuellement dégradées par les camions qui transportent les produits raffinés. Ça permettra aussi de lutter contre la fraude parce que 40% de la production qui est prévue dans l’exportation est reversé dans la ville de Niamey, donc ça fait des recettes en moins pour l’Etat ».
Pour Issoufou Mahamadou, C’est un projet qui n’a que des avantages pour l’économie nationale.
« D’ici les deux ans qui me restent, pour la fin de mon deuxième mandat, il y aura certainement d’autres projets structurants qui vont être lancés, notamment celui du pipe pour le pétrole brut qui sera construit sur 2000 km depuis Agadem jusqu’au port de Cotonou »,  a enfin annoncé le Président de la République.
Cette cérémonie s’est déroulée en présence du Président de l’Assemblée nationale Ousseini Tinni, du Premier Ministre Brigi Rafini, des Autorités administratives de Niamey, des membres de gouvernement et les membres des corps diplomatiques et consulaires accrédités au Niger.
Depuis 2011, le Niger produit 20.000 barils /jour sur le site d'Agadem (Est) qu'il compte quintupler d'ici 2021. Un autre gisement promoteur a été mis en évidence dans le bassin de Kafra (Nors-Est).
SML/CA/ANP- 0062 Avril 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT