Le BEN/CDTN lance un appel pressant au président de la république pour l’instauration d’un dialogue franc entre les acteurs sociaux et les pouvoirs publics

Soumis par lawan le ven, 06/04/2018 - 13:56
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 06 Avril (ANP)-Le Bureau Exécutif National de la Confédération Démocratique des Travailleurs du Niger (BEN/CDTN), réuni en session extraordinaire ce vendredi 6 avril à son siège à rendu public une déclaration dans laquelle,  il appelle le  président de la république Issoufou Mahamadou  à s’investir personnellement comme par le passé pour l’instauration d’un dialogue franc entre les acteurs sociaux et les pouvoirs publics.
Considérant la montée sans cesse croissante de l’intolérance entre les différents acteurs politique en place et les remous sociaux que suscite la mise en application de la loi des Finances 2018 ; le nom respect par le gouvernement  des engagements pris avec l’Intersyndicale des Travailleurs du Niger (ITN) notamment en ce qui concerne le payement des incidences financières et la poursuite du processus d’élaboration et d’adoption du régime indemnitaire des agents de l’Etat ,le BEN CDTN fustige les multiples déclarations incendiaires mettant à rude épreuve l’unité nationale et la cohésion sociale gage d’une stabilité indispensable pour tout développement .
S’agissant de la situation scolaire et universitaire, le BEN/CDTN recommande au gouvernement la création d’un cadre inclusif de négociations sur la crise scolaire et universitaire en général et plus particulièrement pour le règlement urgent de la situation qui prévaut à l’Université Abdou Moumouni Dioffo de Niamey.
De la question des contractuels de l’enseignement et de la santé, la Confédération Démocratique des Travailleur du Niger condamne  l’attitude du gouvernement face à la situation des contractuels de la santé qui accusent 7 mois d’arriérés et de l’éducation victimes de licenciement sans indemnisation suite à l’évaluation organisée par le Ministère en charge de l’Enseignement Primaire.
La CDTN, lance enfin  un appel pressant au président de la république à s’investir personnellement comme par le passé pour l’instauration d’un dialogue franc entre les acteurs sociaux et les pouvoirs publics.
AIO/MTM/ANP/Avril 2018.

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT