Lancement à Tahoua d’une campagne de sensibilisation sur la sécurité, la paix, la coexistence pacifique et le dialogue interreligieux

Soumis par ANP le mer, 19/02/2020 - 09:31
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

TAHOUA, 19 Fév (ANP) - Le Ministre Délégué à l’intérieur, la sécurité publique, la décentralisation et des affaires coutumières et religieuses Alkache Alhada a présidé ce mardi 18 février 2020 à l’hôtel de ville de Tahoua, la cérémonie de lancement de la campagne de sensibilisation sur la sécurité, la paix, la coexistence pacifique et le dialogue interreligieux.
Dans son intervention, le Ministre délégué a indiqué qu'on ne peut ''que tirer la fierté à voir assis côte à côte, toutes les différentes ethnies formant une unité, une cohésion qui nous fait honneur''.
C ‘est pourquoi la cohésion et l’unité que le Président de la République a initié pour servir des caravanes de la paix a-t-il expliqué. Cette mission rentre dans le cadre de la sécurité dont depuis quelques années notre pays fait face à des défis sécuritaires depuis la guerre en Libye a-il- poursuivi. Cette menace a conduit à l’effondrement de l’Etat malien et qui a atteint ses voisins que sont le Niger et le Burkina. Ce n’est pas une guerre classique, le mode opératoire de l’ennemi est invisible et cette capacité des terroristes à s’incruster dans la société, ''nous devons la contrecarrer'' a-t-il dit.
On cherche dans cette démarche l’accompagnement de la population et la contribution des oulémas et la chefferie traditionnelle a expliqué le ministre Délélgué.C ‘est le message de paix que le Président m’a chargé de transmettre et de lancer les caravanes de la paix.
Dans son allocution à cet effet, le Gouverneur de la région de Tahoua M. Abdourahamane Moussa s’est réjoui d’accueillir le Ministre et sa délégation avant de déclarer que ’’la présente rencontre s’inscrit dans le cadre des menaces graves qui pèsent sur la sécurité, la paix, la quiétude sociale et la coexistence pacifique de nos paisibles populations dans certaines régions de notre pays. Il a ensuite présenté l’environnement géopolitique de notre pays qui fait frontière avec les pays voisins caractérisé par des conflits. Quant au Président de la Haute Autorité de la Consolidation de la Paix(HACP) le général de brigade Abou Tarka a dans une brève intervention affirmé’’ la collaboration que nous cherchons n’est pas sous table, on vous demande de vous mobiliser contre l’ennemi et de pas stigmatiser aucune ethnie.’’
Cette cérémonie s’est déroulée en présence des autorités administratives, coutumières, religieuses et les responsables des Forces de Défense et de Sécurité de la région de Tahoua. TSA/SML/059/ANP/Février 2020

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT