Lancement officiel du programme de certification universitaire supérieur d’accréditation des formateurs

Soumis par lawan le lun, 04/03/2019 - 15:57
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey-04 mars (ANP)-la secrétaire général adjointe du Ministère des Finances Mme Rabo Fatchima a procédé ce Lundi 4 mars à la cérémonie de lancement officiel du programme de certification universitaire supérieur d’accréditation des formateurs
La Banque Mondiale à travers le projet de capacité et de performance du secteur public pour la prestation de service PCDS s’est proposé à accompagner le gouvernement par le recrutement des partenaires stratégiques en appel  à l’école nationale d’administration et à la Faculté des sciences économiques et juridiques dans la dynamisation de la formation continue des agents de l’Etat. Ces certifications visent à développer les compétences des cadres, des gestionnaires du secteur public nigérien.
C’est dans ce cadre que le groupe IDA a initié cette formation des formateurs à travers l’organisation de certification universitaire supérieure et la formation d’accréditation des formateurs. Cette première formation  est initiée à l’intention de 60 agents de l’administration publique.
La représentante de l’IDA a tout d’abord rappelé que l’objectif poursuivi à travers ces certifications est de former des cadres et gestionnaires capables de promouvoir la gestion objective et transparente des institutions Publiques. Pour sa part Mme RABO Fatchima  secrétaire général adjointe du Ministère des Finances a souligné les thématiques qui seront débattues au cours de cette formation.
« ces certifications universitaires dont les premières  vont démarrer aujourd’hui sont des certifications décernées par l’Université  Laval et de l’institut l’IDA International en vue de développer les compétences  des cadres et des gestionnaires de secteur public nigérien sur la gestion accès sur les résultats dans le secteur public, la budgétisation par résultat dans le contexte de l’UEMOA, la gestion des projets de développement et d’investissements publics, la gestion des cycles des marchés, la gestion des reformes des finances publiques dans le contexte de l’UEMOA, le suivi évaluation et système d’information, le contrôle et l’audit dans le secteur public » a précisé la secrétaire général adjointe du ministère des finances..
ISA/MHM   ANP  OO15 Mars 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT