Lancement à Niamey de la campagne « Zéro Palu ! Je m’engage »

Soumis par lawan le ven, 19/10/2018 - 14:00
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 19 Oct (ANP)-Le ministre de la santé publique Dr Mainassara  Idi Illiassou a procédé jeudi 18 octobre à Niamey au lancement de la campagne « zéro palu je m’engage »   .
  Cette cérémonie était placée sous le Parrainage de la 1ére Dame, Hadjia Aïssata Issoufou, Marraine de la lutte contre le Paludisme et l’Ambassadrice de l’Initiative pour l’élimination du paludisme dans huit(8) pays du Sahel et de la campagne panafricaine «  Zéro Palu ! Je m’engage ».
Dans le discours qu’il a prononcé à cette occasion, le ministre de la Santé Publique Dr Idi Illiassou Mainassara a d’abord rappelé que la campagne « Zéro palu ! Je m’engage » constitue une excellente opportunité de mobilisation de tous les acteurs autour des interventions à haut impact mais aussi un créneau porteur pour leur implication effective dans la lutte contre cette maladie qui endeuille, chaque année, plusieurs ménages dans le monde. Il a précisé que malgré d’importants efforts entrepris par SE Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l’Etat et de son gouvernement , le paludisme continue malheureusement de sévir avec un taux de morbidité et de mortalité inacceptables sans compter une lourde menace pour l’économie de notre pays liée au à l’ absentéisme fréquent, aux couts liés à l’hospitalisation répétée supportés par l’Etat et les familles.
En effet, Dr Illiassou Mainassara a indiqué que le gouvernement du Niger a fait de la lutte anti paludisme une priorité en adoptant par ailleurs une politique nationale de santé en parfaite adéquation avec la stratégie mondiale de lutte contre le paludisme 2016_2030. Il a par ailleurs souligné que la 1ére Dame, à travers la Fondation Guri Vie Meilleure est déterminée à accompagner autant que faire se peut les efforts du gouvernement par la recherche des meilleures solutions pour vaincre le paludisme avec principalement trois approches stratégiques suivantes : Renforcement du plaidoyer et la mobilisation sociale autour de cette question ; mise à disposition du traitement préventif à la population (moustiquaires imprégnées, médicaments antipaludéens) . Selon lui, le lancement de la campagne « Zéro palu ! Je m’engage » est une opportunité offerte au ministère de la santé publique pour inviter tous les acteurs de lutte que sont le Parlement, le gouvernement, les autorités politiques, les partenaires locaux et internationaux, le secteur privé, les agents de santé, les médias, les chefs traditonnels, la société civile, les populations à s’impliquer d’avantage et à intensifier leurs efforts et leur investissement dans la lutte contre le paludisme. « Mon département ministériel s’engage, à travers le Programme National de lutte contre le Paludisme et tout le système  de santé  a tout mettre en œuvre pour assurer l’offre de services de prévention et de prise en charge des maladies de qualité à différents niveaux de la pyramide sanitaire »a conclu Dr Idi Illiassou Mainassara.
Auparavant, l’Ambassadeur des Etats Unies d’Amérique au Niger, SE Eric P.Whitaker a notifié que la mobilisation de ressources additionnelles pour l’éradication de la malaria doit être au centre de l’agenda politique y compris pour le secteur privé. Il enfin réaffirmé l’engagement des Etats unis à soutenir cette initiative. 
AAM/MHM/ ANP 0091 Octobre 2018  

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT