Lancement du tournoi de lutte traditionnelle dénommé ’’Trophée de l’honorable chef de canton de Tahoua Zaboua Ader’’ 1ère Edition

Soumis par lawan le sam, 05/10/2019 - 12:36
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Tahoua , le 05 Oct(ANP)-Le secrétaire général du gouvernorat de Tahoua Issaka  Assakalé  a présidé ce soir vendredi 04 octobre 2019 la cérémonie d’ouverture du lancement de lutte dénommé<<trophée de l’honorable chef de canton de Tahoua Zabouwar Ader>> à l’arène de lutte traditionnelle  Hamidine Maidaré de Tahoua .
Cette cérémonie s’est déroulée en présence du préfet de Tahoua Abdou Mallam Ali, du président de la fédération nigérienne des luttes (fenilutte) Ounfana Moussa, du président de ligue régionale Chaibou Dodo, du représentant de chef de canton et des responsables des forces de défense et de sécurité.
Dans son allocution d’ouverture, le secrétaire général  Issaka  Assakalé  s’est tout d’abord réjoui  de présider cette cérémonie  en ces termes  << c’est avec une  joie immense , un réel plaisir et un insigne honneur que je prends la parole au nom du gouverneur empêché pour présider au lancement du grand tournoi de lutte  dénommé ’’Trophée  de l’honorable chef de canton de Tahoua Zaboua Ader’’.IL  a par la suite souhaité aux participants << la chaleureuse  et cordiale bienvenue dans la région de Tahoua capitale de l’Ader avant de les remercier d’avoir honoré de leur présence l’éclat de cette importante rencontre>> .Issaka  Assakalé a  remercié les organisateurs (Feniluttes et ligue régionale de ce tournoi) pour le choix porté sur la capitale de L’Ader pour abriter le grand tournoi et le choix de l’honorable chef de canton au nom duquel  est dédié ce trophée .
Le secrétaire général a indiqué que<<la fédération nigérienne de luttes s’est engagée à organiser en collaboration avec la ligue régionale  ce tournoi  de lutte du 04 au 06 octobre 2019 à Tahoua avec 16   meilleurs lutteurs du Niger dont 2 par région>>.Il a rappelé que <<Au Niger la lutte traditionnelle occupe une place de choix. C ‘est pourquoi  les autorités  accordent une importance toute particulière  à ce sport Roi dans notre pays>>.Il a conclu<< en demandant aux lutteurs de faire preuve de fair- play, aux arbitres l’impartialité et aux spectateurs , le respect, l’ordre  et la discipline>> .
Dans son discours à cette occasion le président de la Feniluttes a fait remarquer que<<les différentes analyses menées  sur la lutte au Niger, ont démontré que l’abandon de la pratique saisonnière des jeux traditionnels  après les bonnes récoltes sous la supervision des vaillants chefs traditionnels  a aussi contribué à la perte  des notes de noblesse constatées ces derniers temps dans l’organisation de ceux –ci et surtout en lutte traditionnelle .C’est pourquoi  la fédération nigérienne de luttes a initié cette formule  qui a pour objectif  principal la promotion et le développement  de la  lutte à la base .C’est à dire  faire recours aux gardiens de nos valeurs traditionnelles  qui sont nos chefs coutumiers pour y remédier à ce mal qui gangrène la pratique de sport de lutte, si l’on considère les succès enregistrés par  ce sport   au, Niger dans le passé>> a-il –poursuivi.<<le choix de canton de Tahoua pour cette phase pilote , se justifie par le faite que l’idée  de la création de la 1ere association des lutteurs du Niger  et de son 1er championnat national devenu ’’Sabre National’’ remontent aux années 75 à Tahoua  a-il-souligné .Peu après les discours d’ouverture les différentes  compétitions  commencèrent  avec les 8 lutteurs du poule A .C’est ainsi  qu’on a assisté à 4 combats dans la soirée de cette 1ere journée.
Le premier combat a opposé Mati Souley de Maradi à Yahaya Kaka de Tahoua qui a vu la victoire de Yahaya Kaka .Le deuxième combat a opposé Illia Issoufou de Diffa à Yacouba Adamou de Niamey qui a terrassé Illia Issoufou de Diffa. Ensuite le 3e combat a été disputé entre Abdou Zargo de Zinder contre Rabiou Abdou Kankura d’Agadez qui a consacré la victoire Rabiou Abdou Kankura d’Agadez. Enfin le dernier combat a opposé Samaila Abdou de Dosso à Ousmane Hassane de Tillabéry qui a été mal négocié par Samaila. En effet après une chute, Samaila Abdou a estimé qu’Ousmane Hassane a fait ventre en l’air. Et selon les spectateurs Ousmane  Hassane a fait ventre en l’air avec un seul côté de son corps et par conséquent il n’est pas vaincu .Après vérification, la table technique a ordonné la reprise du combat et le lutteur  Samaila Abdou a refusé de reprendre le combat, c’est ainsi qu’il est considéré comme battu . Samedi  05 octobre  lutteurs de la poule B entrent en copétition.
TSA/MHM ANP 036 Octobre 2019.

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT