Lancement de la campagne de sensibilisation sur le concept « Vision Zéro »

Soumis par lawan le sam, 08/12/2018 - 11:17
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Dosso, 08 Déc. (ANP) -  Dosso a accueilli hier la délégation conduite par le ministre de l’emploi, du travail et de la sécurité sociale M. Mohamed Ben Omar  après Tillabéry et Niamey, poursuit son périple dans le cade du lancement de la campagne de sensibilisation des partenaires sociaux sur le concept « Vision Zéro ». C’est la tribune officielle qui a abrité la présente manifestation.
« Vision Zéro est un concept sur la prévention des risques professionnels, une approche transformationnelle de la prévention développée par l’Association Internationale de la Sécurité Sociale qui intègre les trois dimensions de la santé, de la sécurité et du bien-être au travail et ce sur la base de 7 règles d’or soutenues par le guide pratique d’application. L’objectif de cette campagne est tout simplement de motiver et d’aider les entreprises et les différents acteurs du monde du travail à développer la culture de la prévention en milieu du travail. En Afrique, le lancement de la campagne «Vision Zéro» a eu lieu les 26 et 27 avril 2018 à Abidjan en présence de 3900 participants venant de 28 pays dont le Niger.  Cette occasion les pays se sont engagés à poursuivre le lancement au niveau national.
Dans le discours qu’il a prononcé à cette circonstance, le ministre de l’emploi, du travail et de la sécurité sociale a indiqué que le choix d Dosso n’est pas fortuit, il s’explique a-t-il précisé par la richesse des potentialités hydriques de la région dont l’exploitation offrira certainement des opportunités d’emploi à de nombreuses personnes Parlant des accidents du travail et des maladies professionnelles, le ministre de l’emploi, du travail et de la protection sociale a indiqué que les statistiques du bureau internationale sur les risques professionnels révèlent que chaque jour dans le monde, plus de 63.000 décès liés au travail sont enregistrés et 317 millions de travailleurs sont victimes de blessures chaque année sur le lieu de travail soit une moyenne de 850.000 accidents par jour.
Au Niger a indiqué M. Mohamed Ben Omar, le nombre moyen de cas d’accidents et de maladies professionnelles est de 200 sur cinq ans avec 0 cas d’accidents de travail mortels par an. La Caisse Nationale de Sécurité Sociale a-t-il dit investit en moyenne 600 millions par an pour faire face aux charges inhérentes à ces risques. En Afrique d’une manière générale et particulièrement au Niger a notifié le ministre de l’emploi, la méconnaissance des textes, les sous-déclarations des risques professionnels et la prédominance du secteur informel sont autant de facteurs qui ne facilitent pas l’appréciation quantitative et qualitative des accidents du travail et des maladies pour déterminer avec précision la proportion de l’économie consacrée dans la lutte contre ce fléau. Cependant a fait remarquer M. Mohamed Ben Omar, la mise en place d’une culture solide de prévention a permis d’obtenir des bons résultats dans des entreprises de l’Europe, de l’Asie et de l’Afrique.
Le ministre de l’emploi, du travail et de la protection sociale a invité les pouvoirs publics, les employeurs, les travailleurs et les acteurs de la prévention des risques   professionnels de s’impliquer pleinement dans le combat pour l’instauration d’une culture de prévention des risques professionnels. « Vision Zéro » a souligné le ministre de l’emploi, du travail et de la protection sociale est un objectif réalisable et à la portée de tous car un travail de qualité n’est possible que dans un environnement de travail sûr et salubre, c'est-à-dire là où les entreprises définissent la sécurité et la santé au travail comme une priorité.
MA/MHM/ANP- 0051 Décembre 2018

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT