Lancement d’une campagne sur le traitement de l’eau à base de chlore dans la région de Maradi

Soumis par lawan le mar, 29/05/2018 - 09:43
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Maradi, 28 mai (ANP) - Le Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M. Issoufou Katambé a lancé lundi 28 mai une campagne de Plaidoyer sur le traitement de l’eau à base de chlore à Chadakori (Guidan Roumji).
L’opération qui est axée sur l’information et la sensibilisation consiste à inciter les populations à améliorer la qualité de l’eau de consommation en utilisant des tablettes de chlore.  
Dans son intervention, Le Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, a rappelé que la question de l’eau et de l’assainissement constitue un axe stratégique majeur aussi bien du programme de renaissance acte 2 du Président Issoufou Mahamadou que de la déclaration de politique générale du gouvernement.
Ces orientations sont opérationnalisées à travers le programme sectoriel eau, hygiène et Assainissement qui est en cohérence avec les engagements internationaux auxquels le Niger a souscrit, en particulier L’Objectif du Développement Durable, ODD N°6 étant relatif un accès universel à l’eau et à l’assainissement, a indiqué M. Katambé.
Le Ministre de l’hydraulique a relevé que le projet lancé à Chadakori s’inscrit dans le cadre de « L’engagement souscrit par le Niger qui consiste d’ici 2030 à améliorer la qualité de l’eau en réduisant la pollution, en éliminant l’immersion de déchets et en réduisant au minimum les émissions de produits chimiques ».
Pour sa part, Le gouverneur de la Région de Maradi, M. Zakari Oumarou a fait constater que si l’eau est considérée comme source de vie, elle peut aussi être le vecteur de maladies pouvant être fatales à la population d’où la nécessité de prendre les mesures nécessaires pour que sa consommation ne soit pas un danger. Il s’est réjoui des effets positifs de ce projet pour la santé et le bien-être de la population.
Le projet pilote Wash intervient dans cinq régions du Niger et touche 14 communes totalisant 155 villages ;
Il est mis en œuvre par l’ONG ARIDEL avec le financement de la Cellule Filets Sociaux, appuyée par la Banque Mondiale.
L’accès à l’eau et l’assainissement est un défi majeur au Niger.
AT/CA/ANP Mai 2018

Tags: 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT