Lancement d’opération de "Noman Rani" ou Niamey ville maraichère

Soumis par lawan le mer, 11/12/2019 - 12:55
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 10 Déc. (ANP) - Le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey, M. Mouctar Mamoudou, a procédé, ce mardi 10 décembre 2019, au lancement d’une opération dite de "Noman Rani" ou Niamey ville maraichère.
C’était à la suite d’une série de visites qu’il a effectuées au niveau de plusieurs sites situés dans différents quartiers de la ville. Le Maire de la Ville de Niamey s’est notamment rendu successivement à Lazaret, Gaba goura, Saga et Nonwaré. Partout où il est passé, il a félicité et encouragé les hommes, les femmes et les jeunes qui se sont pleinement engagés dans cette opération pour laquelle la Ville de Niamey les a appuyés pour que le maraîchage urbain soit une réalité dans la ville de Niamey.
Dans son discours de lancement, le président de la Délégation spéciale de la Ville de Niamey a déclaré que « cette opération n’est pas nouvelle. C’est une tradition qui existait dans notre société mais qui est en train de disparaitre. Et nous comptons, au niveau de la Ville de Niamey, apporter notre concours à l’effort du Gouvernement à travers l’Initiative 3N, cette vision du Président de la République que nous devons appuyer en encourageant et soutenant la société dans une dynamique d’agricultures urbaine ».
« Niamey est la capitale. C’est aussi un endroit de consommation des produits vivriers. Dans ce cas, nous allons mobiliser toutes les forces et toutes les énergies que nous pouvons dans le cadre du développement d’une culture maraîchère intense », a souligné Mouctar Mamoudou avant d’expliquer que cela permet de créer des liens sociaux à travers « les jardins partagés ».
« Au niveau de tous les sites que nous avons visités, il y a des groupes d’hommes, de femmes et de jeunes qui s’activent, que la ville de Niamey va désormais accompagner et appuyer en semences, en matériels de maraichage et en soutien financier pour que cette production se pérennise dans le temps », a-t-il promis.
Le Maire de la ville de Niamey a également annoncé que désormais après la saison des pluies, « nous allons lancer chaque fois cette saison qui doit être la continuité de la saison des pluies pour que ça permette de maintenir les activités, de créer des emplois et des activités génératrices  de revenus à l’endroit des femmes dans la ville de Niamey ».
« Nous avons aussi identifié plusieurs endroits de la Ville de Niamey que nous allons aménager et que nous mettrons à la disposition de ses populations pour que Niamey soit une ville maraichère. Cela est nécessaire pour l’alimentation de nos populations », a-t-il poursuivi, précisant que des mesures prises pour protéger ces plantations, mais aussi pour susciter un intérêt autour au grand bénéfice de la population en général et les groupements des femmes et des jeunes en particulier.
AAM/KPM/ANP 049 Décembre 2019

 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT