La vice -présidente du MCC reçue par le chef de l’état nigérien

Soumis par lawan le mar, 07/08/2018 - 17:16
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

 Niamey, 07Août(ANP)- Le président de la république Issoufou Mahamadou a reçu ce mardi 07 août, la vice présidente du Millenium Challenge Corporation (MCC) Mme. Jane Hauch, en présence de l’ambassadeur des Etats Unies au Niger M. Eric F. Whitaker et du Président du Conseil d’Administration du MCC Niger M. Ouhoumoudou Mahamadou.
A l’issue de l’entretien la vice- présidente du MCC a indiqué qu’elle est au Niger pour fêter  le lancement du Compact de MCA au Niger.
Mme Jane Hauch a par ailleurs rappelé que c’est un don de l’Agence MCC des Etats Unies d’Amérique de  quelques 437 millions de dollars pour promouvoir la croissance économique et réduire la pauvreté. Selon elle, le programme  mets l’accent sur l’agriculture ; l’autonomisation des femmes et l’emploi des jeunes.
Pour sa part l’Ambassadeur des Etats Unies au Niger M. Eric Whitaker s’est tout d’abord  réjoui du déplacement du vice présidente du MCC au Niger avant d’annoncer que ce programme permettra au renforcement du partenariat entre les deux pays.
Le Compact  doté  d’un don de plus de 437 millions de dollars (plus de 250 milliards FCFA) intervient dans quatre régions, Dosso (Ouest), Maradi (Centre Sud), Tahoua (Nord) et Tillabery(Ouest).
Son  objectif est de répondre directement aux causes sous-jacentes des deux grandes contraintes qui entravent la croissance économique et l’investissement au Niger, le faible accès à l’eau pour la production agropastorale, qui freine la productivité agricole et la sécurité alimentaire, et les obstacles au commerce dus aux problèmes d’accès physique et institutionnel, qui donnent lieu à des frais de transaction élevés et réduisent ainsi le volume des ventes, apprend-on dans un communiqué de presse de l’Ambassade des USA.

Le Compact Niger comprend deux projets majeurs à savoir le Projet d’Irrigation et Accès aux Marchés et  le Projet Communautaire de Résilience aux Changements Climatiques, note-t-on.
Le projet d’irrigation vise à accroître les revenus des populations rurales grâce à l’amélioration de la productivité agricole et l’augmentation des ventes résultant d’une agriculture irriguée modernisée et d’un meilleur accès aux intrants et aux marchés.
Quant au second projet, il est destiné à accroître les revenus pour les familles ayant de petites exploitations agricoles et pastorales dans les communes et les corridors éligibles du Niger rural.
AIO/CA/ANP/ 0027 Août 2018.

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT