La promotion et la protection des droits de l’enfant dans les médias au menu de la session d’octobre du CSC

Soumis par lawan le lun, 21/10/2019 - 14:59
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 21 Oct. (ANP)-La promotion et la protection des droits de l’enfant sont au centre de la session d’octobre 2019 du conseil supérieur de la communication(CSC) ouverte ce lundi 21 octobre par le président de l’institution Dr Sani Kabir.
Le projet d’ordre du jour porte sur l’examen et adoption du procès-verbal de la session ordinaire du mois de septembre 2019 ; Informations sur le CSC ; Examen et adoption du guide des journalistes pour la promotion et la protection des Droits de l’enfant dans les medias ; Examen et adoption des travaux de la commission éthique, déontologie et carte de presse.
Cette session aura également à examiner et adopter les travaux de la commission suivi des cahiers de charge accès Equitable et publicité ainsi que les Questions diverses
Dans son discours d’ouverture le président Dr Sani Kabir a insisté sur l’avant-projet de guide des journalistes sur la promotion et la protection des droits de l’enfant que la session aura à examiner. il découle du constat d’une part du faible niveau d’informations et de connaissances qu’ont les medias nigeriens sur les droits de l’enfant et d’autre part de leur faible intérêt aux questions relatives aux droits de l’enfant.
Le président du CSC a déclaré « veiller à la protection de l’enfance et de l’adolescence dans la programmation des émissions diffusées par les entreprises publiques et privées de la communication audiovisuelle.  C’est dans cette dynamique que le CSC et l’UNICEF ont décidé d’élaborer un guide à l’usage des acteurs des medias pour assurer la promotion et la protection des droits de l’enfant et de l’adolescence » .
Selon Dr Sani Kabir « Ce rapport, conformément aux clauses du partenariat qui nous lie avec l’UNICEF et à la démarche inclusive qui a été toujours la nôtre, a fait l’objet d’un atelier de validation le vendredi 18 octobre 2019 »
« C’est donc un instrument important d’accompagnement des journalistes que je vous demande d’examiner avec toute la rigueur requise afin de renforcer les capacités des acteurs médiatiques sur cette thématique spécifique » a-t-il fait savoir
Un groupe de travail multidisciplinaire chargé de l’élaboration a été mis en place par délibération du CSC datant du 29 Aout 2019, avec pour mandat de proposer un avant-projet au CSC » a ajouté le président
Il a avant d’ouvrir les travaux remercié le président de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication(HAAC) du Benin et la délégation du conseil supérieur de la communication du Burkina-Faso qui ont séjourné dans au Niger dans le cadre d’une mission d’échanges et d’expériences.
AAM/MHM/ ANP 132 Octobre 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT