''La problématique de la santé de la femme nigérienne’’ thème d’une conférence à l’occasion de la Journée Nationale de la Femme qui sera célébrée le 13 Mai prochain

Soumis par lawan le ven, 11/05/2018 - 11:48
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 11 Mai (ANP)- A l'occasion de la Journée Nationale de la Femme, qui sera célébrée le 13 Mai prochain au Niger, l'Ambassade des États-Unis d'Amérique, en collaboration avec African Développent University (ADU), a organisé jeudi après-midi à Niamey, une conférence sur le thème :''la problématique de la santé de la femme nigérienne : quelques conseils pratiques sur les facteurs de risques et les méthodes de prévention’’.
Animée par Dr Amina Alio, Professeur à Rochester University, lauréate de la bourse de recherche Fulbright et Madeleine Garba, Professeur à la Faculté des Sciences de la Santé à l'Université Abdou Moumouni de Niamey, cette conférence s’est déroulée devant un parterre d’invités.

''Comme vous le savez, le Niger célèbrera le 13 Mai, la Journée Nationale de la Femme, un événement important dont l'objectif est de promouvoir les conditions de vie de la femme'' a rappelé la Directrice du Centre Culturel Américain, Mme Denyse A. Kirkpatrick, dans son discours introductif.

''Les défis sont nombreux pour parvenir à cet objectif '' a-t-elle ajouté, citant quelques domaines tels que ceux de l'éducation, de l’économie et surtout celui de la santé d'où, selon elle, l'importance du thème choisi pour cette conférence''.

Mme Denyse A. Kirkpatrick a par ailleurs souligné qu' '' à travers plusieurs programmes d'échange, le Gouvernement des Etats-Unis soutient une coopération en matière de santé, et c’est pourquoi, de nombreux médecins nigériens ont bénéficié du Séminaire International ‘’Visitor Leadership Program’’ ou de la Bourse d'Etudes Fulbright pour aller voir l'expérience américaine dans le domaine de la santé publique''.

Dans son intervention, Dr Amina Alio, Professeur à Rochester University des Etats Unis, a fait une brève  présentation des facteurs de risque qui désignent la source de risque qui augmente la probabilité pour un individu de développer une maladie ou d'être victime d'un traumatisme et cette source de risque peut être sociale, environnementale, culturelle, alimentaire ou liée à un mode de vie particulier''.

''Parmi les facteurs majeurs, a-t-elle révélé, figurent les rapports sexuels non protégés, la consommation du tabac ou de l'alcool, le manque d'hygiène, la surcharge pondérale...''.

''Les déterminants, ce sont les facteurs qui influencent l'état de santé de la population, soit isolément, soit en association avec d'autres facteurs  notamment politiques, économiques, socioculturels , environnementaux ou biologiques'' a-t-elle  souligné.

Les débats qui ont suivi cette série d’exposés ont été fructueux.

La journée du  13 Mai  a été dédiée à la femme nigérienne pour son combat à se faire représenter au sein du  Comité préparatoire de la Conférence Nationale Souveraine(CNS) tenue à Niamey, du 29 juillet au 3 novembre 1991, rappelle-t-on.
MTM/AMC/ANP/Mai 2018

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT