La HALCIA entend pleinement impliquer les médias dans la lutte contre la corruption

Soumis par lawan le mar, 03/12/2019 - 14:08
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 3 Déc. (ANP) - Le président de la Haute Autorité à la Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA), Monsieur Abdourrahamane Gousmane, a présidé, ce mardi 3 décembre 2019, une rencontre d’échanges entre son Institution et les organes de presse publics et privés.
Initiée dans la perspective d’établissement d’une convention de partenariat avec les médias, cette rencontre vise à créer les conditions d’une collaboration entre l’Institution et les médias nigériens pour l’atteinte des objectifs assignés à la HALCIA par le Gouvernement dans le cadre de la lutte contre la corruption au Niger.
Dans son mot introductif, Monsieur Abdourahamane Gousmane a fait un bref rappel de tous les efforts qui ont été déployés par le Gouvernement pour faciliter l’atteinte des objectifs de la HALCIA et améliorer sa visibilité.
‘’Cependant les outils jusque-là utilisés ne permettent pas, à eux seuls, à la HALCIA d’atteindre tous les groupes cibles. Ce qui l’a amenée à envisager la mise en place d’un cadre de partenariat avec les médias que vous êtes pour atteindre les Nigériens où qu’ils se trouvent’’, a-t-il lancé à l’endroit des responsables des médias, avant de reconnaitre que ‘’les médias sont d’une importance primordiale dans la promotion des comportements favorables à la prévention et à la lutte contre la corruption et les infractions assimilées’’.
Selon Abdourahamane Gousmane, ‘’la corruption reste encore présente au niveau des différents secteurs de l’Etat. Cette situation nécessite donc une synergie d’actions afin de sensibiliser toutes les  couches sociales de notre pays et cela ne peut se faire sans la presse’’.
‘’En tant qu’observateur critique de la société, la capacité des médias à servir d’alerte à la HALCIA, à prévenir les abus de pouvoir et à lutter contre la corruption et les infractions assimilées est d’une importance capitale pour la promotion de la bonne gouvernance et la démocratie’’, a-t-il poursuivi.
Il a enfin appelé à ‘’une relation constructive entre les médias et la HALCIA en vue de renforcer sa capacité de prévention, tout en assurant l’indépendance et l’intégrité des différents acteurs’’.
Notons que le secrétaire général de la HALCIA a pris la parole pour expliquer aux participants à cette rencontre tous les contours du projet de convention que l’Institution entend faire signer avec eux. Ceci a donné lieu à des échanges d’éclaircissement sur le texte présenté. 
Rappelons qu’en matière de lutte contre la corruption, le Niger dispose de la loi du 6 décembre 2016 qui renforce les prérogatives de la HALCIA et d’une stratégie nationale de lutte contre la corruption (SNCL) adoptée le 5 janvier 2018.
AS/KPM/ANP 007 Décembre 2019 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT