La CENI rencontre le corps diplomatique sous la présidence de la Ministre déléguée Salamatou Balla Goga

Text Resize

-A A +A
Soumis par lawan le mar, 12/03/2019 - 13:18
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 12 mars (ANP)- La Ministre déléguée aux affaires étrangères chargée de l’intégration africaine et des nigériens à l’extérieur, Mme Lamido Salamatou Balla Goga a présidé, ce mardi 12 mars 2019, une rencontre entre la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et le Corps diplomatique accrédité au Niger.
Cette rencontre s’est déroulée dans l’auditorium San Bako du Ministère des affaires étrangères en présence du Président de la CENI, Me Issaka Souna, du représentant du Ministère de l’intérieur, le directeur général des affaires politique et juridiques, Monsieur Dagoul Malam N’goudo.
Elle vise à porter à la connaissance des diplomates accrédités au Niger l’état d’avancement du processus électoral entamé par la CENI depuis son installation le 03 novembre 2017.
Dans son mot introductif, la Ministre déléguée Mme Lamido Salamatou Balla Goga a rappelé que depuis cette installation, la CENI s’est engagée dans un processus d’élaboration d’un fichier électoral biométrique qui a nécessité ‘’l’organisation d’audiences foraines en vue de délivrer gratuitement des pièces d’état civil aux nigériens qui n’en disposent pas’’ et qu’elle entend étendre cette opération d’enrôlement partout où résident des nigériens à l’extérieur du pays.
‘’Cette rencontre a pour objectif, d’une part, vous tenir informés en tant que représentants accrédités de vos pays respectifs, de la volonté de la CENI d’entreprendre des missions d’enrôlement de nos compatriotes vivant à l’extérieur et d’autre part solliciter votre assistance tout au long de ce processus électoral’’ a-t-elle précisé.
Le Président de la CENI, Me Issaka Souna a, pour sa part, rappelé, au cours de cette rencontre, la ferme volonté des autorités nigériennes à organiser des ‘’élections libres, transparentes, crédibles et acceptées de tous, et d’assurer une alternance réussie au Niger en 2021 ’’. 
Il a, à l’occasion, demandé ‘’l’assistance et le soutien des pays amis pour faciliter la tâche à ces différentes missions d’enrôlement et également dans l’organisation des élections générales’’.
Le Niger se prépare pour des élections locales et générales en 2020 et 2021 sur fond de discorde entre la majorité et l’opposition sur certaines dispositions du code électoral, rappelle-t-on.
Le budget pour ces consultations est estimé à près de 90 milliards de FCFA.
AS /MHM/CA/ANP- 0055 MARS 2019

ANP HONEY POT