La 6ème Réunion du Comité de pilotage paritaire ministérielle de l’initiative sur la gouvernance en matière de sécurité (SGI) 2019

Soumis par lawan le jeu, 14/11/2019 - 17:59
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 14 Nov (ANP) - Le Ministre d’Etat à la Présidence M. Hassoumi Massoudou a présidé ce jeudi 14 novembre 2019, la 6ème Réunion du Comité de pilotage paritaire ministérielle de l’initiative sur la gouvernance en matière de sécurité (SGI) au titre de l’année 2019.
Cette réunion est une occasion pour faire le point des avancées enregistrées depuis la dernière rencontre il y a un an et de les apprécier à leur juste valeur.
Elle a regroupé les Ministres de la Défense, celui Porte-parole du Gouvernement, le Ministre délégué auprès du Ministre des Finances chargé du budget, les hauts responsables des Forces de Défense et de Sécurité.
Dans son discours d’ouverture, le Ministre d’Etat à la Présidence M. Hassoumi Massaoudou a d’abord, souhaité la bienvenue à la délégation des Etats-Unis d’Amérique pour sa participation active et son soutien continu avant d’exprimer la fierté du Gouvernement nigérien et celle du Président de la République Mahamadou Issoufou de faire partie d’un programme cité en exemple dans la Région.
Hassoumi Massaoudou a souligné ‘’l’importance cruciale de l’initiative SGI pour le renforcement des structures institutionnelles et l’efficacité en général des Forces de Défense et de Sécurité du Niger mettant en lumière les nombreux résultats positifs déjà accomplis sous l’égide des engagements de l’initiative SGI qui est une initiative américaine qui œuvre pour le renforcement de la gouvernance démocratique des secteurs de la sécurité et de la justice’’.
Le Ministre d’Etat Hassoumi Massaoudou a, au nom du Président de la République et du Premier Ministre exprimé toute sa satisfaction pour les progrès réalisés et présentés dans la mise en œuvre du JCAP (Plan d’Action Conjoint Pays) lors de la dernière réunion du comité de pilotage du 15 novembre 2018 à travers notamment, la validation de plusieurs documents tels que la directive de planification stratégique, la doctrine logistique conjointe et la politique de reforme dans la gestion des ressources humaines’’.
Hassoumi Massaoudou a aussi salué ‘’le professionnalisme et l’intérêt particulier dont les participants nigériens aux ateliers ont fait montre tout en soulignant que les progrès au SGI sont d’abord et avant tout le résultat de leur engagement et de leur travail acharné tout au long de la série d’ateliers débutés depuis novembre 2015 et dont ils doivent s’approprier les résultats’’.
Prenant la parole à son tour, l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Niger Eric P. Whitaker  Co-Président de la réunion a remercié ‘’les partenaires nigériens pour tous leurs efforts ayant mené au succès du SGI qui est une partie importante de la coopération globale en matière de sécurité entre les deux pays et le Général Iro Oumarou pour ses efforts inlassables à l’endroit du SGI’’.
Eric P. Whitaker  a rappelé les progrès constants ayant été accomplis dans la réalisation des objectifs de SGI, énoncés dans le Plan d’Action Conjoint Pays (ou JCAP), depuis la dernière réunion du Comité Directeur il y a un an.
‘’Ces progrès, a-t-il notifié, reflètent le dévouement et le travail acharné des participants nigériens au cours des ateliers et autres activités du SGI qui ont débuté en novembre 2019’’.
L’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Niger a par ailleurs cité quelques exemples des nombreuses réalisations des groupes de travail nigériens, depuis la dernière réunion du Comité Directeur.
Il a consister à finaliser le plan visant à doter en personnel et à activer un organisme de planification stratégique pour les Forces de Défense et de Sécurité du Niger ; rédiger un manuel pour renforcer la gestion des inventaires des véhicules attribués aux FDS ; améliorer le système d’évaluation du rendement des officiers, notamment en utilisant un nouveau formulaire approuvé par le Président.
Ila été procédé aussi à concevoir une politique et un programme de formation pour promouvoir l’égalité des sexes en luttant contre le harcèlement à l’Ecole Nationale de la Police et planifier la mise en œuvre des réformes des structures de communication du gouvernement nigérien dans le secteur de la sécurité’’.
Eric P. Whitaker a également mentionné les initiatives de l’USAID visant à favoriser le dialogue entre le Gouvernement nigérien et le public, la société civile et les médias sur les questions de sécurité.
L’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Niger a conclu en notant que ‘’la mise en œuvre du type de réformes engendrées par les participants aux ateliers du SGI est souvent un défi pour tout gouvernement et s’est dit confiant quant à l’engagement des partenaires nigériens envers la SGI, à prendre des décisions parfois difficiles mais nécessaires à la mise en œuvre de ces réformes’’.
MTM/CA/ANP-0057 Novembre 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT