La 1ére phase du projet d’aménagement et de bitumage de 70kms de voiries urbaines à Niamey affiche un taux d’exécution d’environ 95%

Soumis par lawan le jeu, 06/10/2016 - 11:17
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

NIAMEY, 5 Oct (ANP)- La première phase du projet d’aménagement et de bitumage de 70 kilomètres de voiries urbaines à Niamey, financé en grande partie par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), affiche, à la fin du mois d’août, un taux d’exécution physique d’environ 95%.

C’est le constat fait ce mercredi sur le terrain à l’occasion d’un voyage de presse organisé par la Mission résidente de la BOAD au Niger, en marge d’un séminaire d’information  sur les normes fiduciaires  de la banque, destiné aux structures étatiques et de la société civile nigériennes, tenu les 3 et 4 octobre 2016 à Niamey.

Selon MM Hamado Zango, Chef de la Mission résidente et Lawali Hamidou conducteur des travaux de la Mission de Contrôle par intérim du Groupement Art et Génie/Terrabo, ‘’ tout se déroule normalement. La première phase, longue de 21,8 km de voiries aménagés en 2X2 voies, lancée le 15 janvier 2016, prendra fin comme prévu. Elle coutera 25 milliards 895 millions de FCFA répartis comme suit : BOAD, 25 milliards de FCFA, Niger, 895 millions de FCFA’’.

Pour les phases 2 et 3 du projet, ‘’ l’Etat du Niger a signé avec la BOAD, un mandat d’arrangement pour structurer le financement auprès des banques locales de la place’’, a-t-on indiqué de bonnes sources.

Ce projet, rappelle-t-on, s’inscrit dans le volet ‘’ infrastructures urbaines’’ du Plan de Développement Economique et Social  (PDES) adopté par le Gouvernement nigérien pour la période 2012-2015 notamment dans la vision ‘’ Niamey Nyala’’ ou Niamey la coquette. Il vise à renforcer le réseau structurant permettant une liaison entre les principaux centres économiques, administratifs et sociaux de la capitale. Sa réalisation permet de désenclaver les arrondissements de Niamey et de réduire les couts d’exploitation des véhicules d’environ 30 % à partir de la première année de mise en service des voies.

Au 30 juin 2016,  a-t-on appris auprès de sa Représentation à Niamey, le montant total des interventions de la BOAD au Niger, s’élevait à 446 milliards de FCFA pour 78 opérations, dont une vingtaine dans le secteur des infrastructures de transport, notamment le projet en phase de démarrage de construction de l’échangeur Diori Hamani sur le Boulevard de l’Indépendance et d’aménagement de la zone du Marché katako à Niamey. La banque y participe à hauteur de 15 milliards de FCFA.

AMC/SML/DMM/ANP/OCT 2016

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT