L'industrie pétrolière et l'histoire coloniale au menu d'une visite de presse

Soumis par lawan le mar, 18/12/2018 - 07:58
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Zinder, 18 déc (ANP) -  Le Ministre du Tourisme et de l’artisanat Monsieur Mohamed Boto, à la tête d’une forte délégation de son Ministère, a conduit ce lundi 17 décembre 2018 une équipe de journalistes des médias publics et privés à la SORAZ et sur les sites touristiques du département de Tanout. 
Cette visite touristique avec les médias qui s’inscrit dans le cadre des festivités de ‘’Zinder Saboua’’ a pour objet de faire connaitre comment le pétrole nigérien est produit d’une part et d’autre par faire découvrir aux journalistes le patrimoine culturel et touristique de la région de Zinder.
C’est ainsi que l’équipe s’est rendue à la SORAZ où les autorités de la société ont conduit une visite guidée dans les différentes sections de l’usine qui a permis aux journalistes d’être imprégnés de la réalité de la production des principaux produits de la Société.
En effet, de la réception du brut sortant du pipeline à la sortie du produit fini, c’est tout un processus qui est mis en place qui va de la soustraction de l’eau contenue dans le brut à la purification des trois produits principaux qui sont l’essence, le gasoil et le gaz domestique qui eux-mêmes subissent tout un cheminement  afin de leur garantir les qualités mondialement requises.   
Selon le Directeur général de la SORAZ, Monsieur Yang Zhongle, sa société produit elle-même la quantité d’électricité qui fait tourner ses usines avec une capacité de 24 MWatt. Interrogé sur la pénurie de gaz qui s’observe dans le pays, Monsieur Yang a indiqué que ‘’la SORAZ charge chaque jour huit (8) camions et les besoins de tout le Niger n’atteignent pas cette quantité là’’.
Il a, par ailleurs, précisé que la SORAZ a une capacité de stockage des produits finis qui atteint 160.000 m3, l’usine fonctionne 24h/24 et emploie 290 travailleurs chinois qui vivent sur la base-vie de la société et 408 nigériens qui, eux, résident à Zinder.
Après la SORAZ, l’équipe a été conduite dans le département de Tanout où les journalistes ont visité les vestiges de l’histoire du Damergou particulièrement celle liée à la résistance des populations face à la pénétration coloniale.
C’est ainsi que les journalistes étaient sur les tombes des colons blancs et africains précisément des béninois qui ont été tués dans le cadre de cette résistance. Comme ils ne pouvaient pas être enterrés dans le cimetière des musulmans, ils l’ont été à part à quelque 200m de la ville.
A Jagiduna les hommes des médias ont pu visiter le camp militaire colon où il existe encore les vestiges de la première prison de la région construite dans les années 1800.
De retour de ce village, les journalistes se sont arrêtés à l’école nomade de Garin Marma où les noms de grandes figures de notre pays existent encore sur le registre de l’établissement. Il s’agit des noms comme Boukar Adji, ancien premier ministre  Maman Sydien, et surtout celui de Hamid Algabit,  ancien premier ministre , chef de parti  politique. Ils étaient de la cohorte   1950-1951 avec comme  directeur Monsieur Yacouba Siddo.
Après toutes ces découvertes,  le Ministre a indiqué que ‘’ces visites permettent de faire voir la richesse culturelle et touristique de la région et voir comment les valoriser’’.
‘’Déjà, avec cette visite, nous connaissons le potentiel culturel dont recèle la région de Zinder et ce qui est important aujourd’hui, c’est faire en sorte que nous puissions valoriser cette richesse dans le sens de son exploitation parce que le Niger est un pays touristique  par excellence. Ce travail de valorisation nous le feront  en collaboration avec le Ministère de la culture’’, a-t-il conclu.
Des excursions ont également été organisées dans les départements de Mirriah, Matameye, Tirmini, la commune de Zinder, toujours dans le cadre des activités de Zinder Saboua ou l'an 60 de la proclamation de la République. 
Le tourisme génère au Niger quelque 32 milliards FCFA de richesse  par an avec près de 9000 emplois mais le produit phare, le désert est plombé par l'insécurité.
AS/CA/ANP- 0116 décembre 2018 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT