L’épidémie de choléra dans la région de Maradi ‘’sous contrôle’’, selon le ministre de la santé

Text Resize

-A A +A
Soumis par lawan le ven, 10/08/2018 - 13:54
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Maradi, 10 août (ANP)- Le Ministre de la santé publique, Dr. Idi Illiassou Mainassara qui a visité le jeudi 9 août 2018 deux camps d‘internement des malades du choléra dans le département de Madarounfa (Maradi) a assuré que ‘’l’épidémie est sous contrôle’’.
la situation soit sous contrôle, toutefois les acteurs de doivent pas baisser les bras, a-t-il dit invitant les relais communautaires à poursuivre les sensibilisations et la population à signaler tout cas suspect pour une meilleure prise en charge des malades.
Dans un point de presse, il a fait remarquer que faire face au choléra, des dispositions sont prises à tous les niveaux. « Les partenaires tels que médecins sans frontière, UNICEF, l’OMS, la coopération italienne, la croix rouge, nous accompagnent, chacun avec sa contribution ».
C’est un constat de satisfaction total qui se dégage par le simple fait que malgré le danger de que constitue cette maladie au regard de la disponibilité des agents de santé disponibles et des responsables régionaux aussi a estimé le Ministre ajoutant  « La réussite est exceptionnelle parce que le taux de létalité est faible.
Il  déclaré que  des dispositifs sont mis en place même là où la maladie n’est pas encore présente
Auparavant, le Ministre de la Santé a visité Le  CSI de Harounawa où  le camp ne compte qu’un (01) seul malade, les autres relaxés après avoir recouvré leur santé. Ils étaient plu de 100 il ya quelques jours.
Par contre, au CSI de N’Yelwa , le ministre de la santé publique a trouvé plus de malades. Ils sont au nombre de 260 internés et 5 décès ont été déclarés. Des explications ont été données au responsable gouvernemental qui a constaté la disponibilité des médicaments, des agents de santé.
Il a remercié tous les partenaires pour leurs contributions dans ce combat contre le choléra
L’épidémie déclarée en juillet dernier touche neuf Centres de santé dans le département  de Madarounfou avec 800 cas dont 11 décès, soit un taux de létalité de 1,4% en légère baisse, selon un rapport du Ministère de la santé de 6 août dernier .
Le choléra est une maladie bactérienne transmise par l’eau, provoquant des fortes diarrhées.
Au Niger, la saison de pluie (juin-septembre) est propice à la propagation de cette affection
Le ministre de la santé publique, Dr. Idi Illiassou Mainassara a enfin  visité dans l’enceinte de l’hôpital régional de Maradi deux bâtiments construits et équipés gracieusement par Elh Rabiou Kané dit  Rabé Dan Tchadoua. L’un est de construit à deux niveaux  pour accueillir des malades et l’autre au niveau de la psychiatrie destiné aux malades mentaux. Au nom du président e la République il a remercié l’heureux donateur et invité les autres opérateurs économiques de Maradi à lui emboiter le pas.
AT/CA/ANP - 0036 Août 2018 

ANP HONEY POT