L’emballage plastique au Niger : 15.488 tonnes de matière plastiques importées pour une valeur de près de 4 milliards de FCFA

Soumis par lawan le dim, 16/06/2019 - 00:07
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 15 juin (ANP) – Le ministre de  l’environnement, M. Almoustapha Garba   a  annoncé ce samedi  que de 2016 à avril 2019, près de 15.488 tonnes de matière plastiques importées pour une valeur de 3.993.057.168 FCFA et des recettes de l’ordre 1.547.068.821 FCA en dépit de la mise en vigueur d’une loi interdisant l’importation de ces matériaux.
Répondant à une question des députés  sur la  mise en œuvre effective de la loi portant interdiction de la production , de l’importation , de la commercialisation , de l’utilisation et du stockage des sachets et des emballages en plastique souple à basse densité , le ministre a reconnu des lacunes dans son application. en dépit de l’entrée en vigueur de cette loi.
Les  mesures  prises jusqu’ici n’ont pas apporté l’impact attendu, les matériaux incriminés continuent d’être importés, commercialisés et utilisés au Niger, avec des effets néfastes sur l’environnement, la santé humaine et animale, a relaté le ministre de l’environnement.

Le ministre en charge de l’environnement d’expliquer que le problème qui se pose au niveau des services douaniers est la distinction entre les sachets plastiques biodégradables qui ne sont pas interdits et les
sachets plastiques souples à basse densité interdits eux à l’importation .
Un autre problème qui se pose c’est qu’au Niger il Ya pas des entreprises industrielles produisant des matériaux et plastiques biodégradables afin de faciliter les mesures incitative conformément à
l’article 7 du 25 juin 2015.
M. Almoustapha Garba a dans exposéun certain nombres mesures qui pourront favoriser la mise en vigueur de cette loi et de son décret d’application , il s’agit de poursuivre à tous les niveaux de campagne de sensibilisation au profit des acteurs concernés ; de rappeler aux services douaniers la nécessité d’une application stricte des directives en la matière ; de doter de la brigade sanitaire , de la Douane Nigérienne sur les principaux axes d’entrée en appareil de contrôle de la qualité des sachets et emballages en plastique ; faire la promotion de l’utilisation des emballages en alternatifs (sachets en papiers , en tissu coton, en cuire ,et
Végétaux).
Ce texte avait été adopté  le 5 novembre 2014 avec un délai moratoire de 6 mois pour permettre aux commerçants d’écouler le stock existant.

AIO/CA/ANP- 0074 juin 2019

 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT