L'Assemblée nationale fait une déclaration sur le système sanitaire du Niger

Soumis par lawan le jeu, 31/10/2019 - 12:46
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 31 Oct (ANP) - Les députés réunis en séance plénière, ce jeudi 31 octobre 2019 ont fait une déclaration sur le système sanitaire du Niger.
Cette déclaration fait  suite à l'interpellation devant les députés du Ministre de la santé le samedi 26 octobre 2019 relativement à des préoccupations qui ont porté sur les reformes des hôpitaux publics,  le traitement équitable des patients, le fonctionnement de l'hôpital de référence , la collaboration entre hôpitaux, l'institut de radio isotope et le centre de radiothérapie, pour lesquels le député Abdou Magawata, auteur de l'interpellation, a relevé des irrégularités et à souhaité avoir des éclaircissements.
L'Assemblée nationale  relève ''qu'en dépit de tous les efforts déployés par l'Etat et ses partenaires dans le secteur de la santé,  des problèmes quasi récurrents entravent le fonctionnement des hôpitaux publics''.
Les députés demandent, à cet effet,  au gouvernement de prendre les dispositions idoines pour pallier les difficultés relatives à la prise en charge des malades dans les hôpitaux,  accélérer le remboursement des arriérés de la gratuité des soins,  la mise en oeuvre des reformes dans le secteur hospitalier en associant tous les acteurs.
Les parlementaires demandent également au gouvernement de rehausser le plateau technique des hôpitaux,  de veiller au respect du code d'éthique et de déontologie,  de renforcer le suivi-évaluation,  le contrôle des activités dans le milieu hospitalier,  de veiller aussi au respect de la pyramide sanitaire et rendre opérationnel  les blocs des hôpitaux.
La représentation nationale se propose d'assurer, à cet effet,  le suivi de ces recommandations.
AS/CA/ANP- 00178 Octobre 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT