L’armée annonce avoir tué 33 terroristes dans le lit du lac Tchad au cours d’une offensive

Soumis par lawan le mer, 13/03/2019 - 11:31
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 13 Mars (ANP) - Le ministère nigérien  de la Défense a annoncé mardi 12 mars  la mort de  33 terroristes au cours des actions d’offensives de  l’armée  dans le lit du Lac Tchad,  ce qui porte à 71 tués depuis le 8 mars dernier, apprend-on  dans un communiqué. 
Le texte indique que le bilan ‘’côté ami : aucune perte, ni en vie humaine ni en matériel n’est à déplorer : côté ennemi : 33 terroristes tués, un véhicule blindé détruit, une importante quantité de matériel et produits divers récupérés à savoir : 2 véhicules, 2 motos, 1 mortier de 120mm, 10 fusils avec 12 chargeurs garnis, 2 obus de 60mm et 3736 munitions de tous calibres’’.
Depuis le 9 mars, Les forces de défense et de sécurité ont engagé une vaste opération de ratissage dans la zone du Lac Tchad.
Le précédent bilan provisoire d’une attaque de Boko Haram le 8 mars dernier d’une position de l’armée aux alentours de Gueskérou faisait état de 38 terroristes tués et de 7 pertes et de blessés dans les rangs de forces de défense et de sécurité. Il est fait cas en plus d’un prisonnier et de destruction et de récupération d’armes et de produits divers du côté ennemi.
Depuis 2015, la région de Diffa est en proie aux violences des éléments de Boko Haram, un mouvement actif dans la zone frontalière du lit du lac Tchad (Nigeria, Niger, Tchad et Cameroun).
HA /MHM/CA/ ANP- 00578 MARS 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT