L’approche par résultats rapides (RRI) au cœur d’un atelier à Birni N’Konni

Soumis par lawan le mar, 15/10/2019 - 13:52
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

KONNI, 15 Oct (ANP) - Le Préfet de Konni, M. Ibrahim Abbalélé, a présidé, ce matin mardi 15 octobre 2019, la cérémonie d’ouverture d’un atelier sur la revue finale de l’approche par résultats rapides (RRI). Cette rencontre est placée sous le thème : "Evaluation cycle 3 RRI et lancement cycle 4".
Dans son allocution, le Préfet de Konni a tout d’abord souligné qu’en « dépit des progrès enregistrés par le Niger dans le domaine de la réduction de la mortalité infantile selon les résultats de l’enquête EDSN-MICS 2012, la situation reste préoccupante concernant la mortalité maternelle et néonatale ». En effet, a-t-il précisé, « le taux de mortalité maternelle était estimé à 535 décès pour 100.000 naissances vivantes, tandis que pour le nouveau-né la probabilité de décéder avant d’atteindre un mois était de 24,3 pour 100.000 naissances vivantes selon la même source ».
Selon lui, « ces forts taux de mortalité maternelle et néonatale sont liés en grande partie à l’insuffisance de la couverture en soins de santé maternelle. A cela, s’ajoute la faible prévalence contraceptive moderne, autour de 12,2% au niveau national, contre un taux de 46,64% au plan départemental ».
C’est donc « profondément préoccupé par la mortalité et la morbidité maternelle et infanto-juvénile qui persistent à des taux élevés » que les Nations Unies, lors des sommets du millénaire, ont fixé les objectifs de développement durables (ODD) et se sont engagées à accroitre les efforts visant à améliorer la santé et le bien-être des populations, en particulier pour les couches vulnérables que sont les femmes et les enfants de moins de 5 ans », a-t-il fait savoir, précisant que « c’est pour contribuer à la réalisation de ces objectifs que la Banque Mondiale a bien voulu appuyer les efforts de l’Etat du Niger par la mise en œuvre d’un projet d’appui à la population et à la santé (PAPS) ».
Ce projet a pour objectif global d’accroitre des services de santé de la reproduction et de nutrition (SRN) dans les régions de Dosso, Maradi, Tahoua, Tillabéry et Zinder grâce à l’approche par résultats rapides (RRI), « dont nous allons analyser le bilan des trois mois de sa mise en œuvre dans notre département », a poursuivi M. Ibrahim Abbalélé.
Aussi, a-t-il exhorté tous les acteurs à suivre attentivement les exposés pour identifier les difficultés et contraintes rencontrées au cours de ce troisième cycle de mise en œuvre de cette politique au niveau du département de Konni, apporter leur contribution pour atteindre les objectifs visés dans le quatrième cycle
Cet atelier, note-t-on, est organisé grâce à l’appui de la Banque Mondiale et au Fonds Commun. Il regroupe, pendant une journée, quelque 101 participants venus de l’ensemble du département.
TSA/KPM/ANP/Octobre 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT