L’an 59 de l’indépendance ou la fête de l’arbre sous le thème « plantons et entretenons les arbres pour un meilleur avenir ».

Soumis par lawan le ven, 02/08/2019 - 21:28
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 2 Août (ANP) – Le Niger célèbre samedi 3 Août le 59ème anniversaire de l’indépendance ou la fête de l’arbre à Tahoua sous le   plantons et entretenons les arbres pour un meilleur avenir ».
Dans un message à la nation à cette occasion, le président issoufou a mis l’accent sur le choc climatique auquel  le Niger est ‘’pleinement exposé’’, plaidant pour  une gestion durable des ressources naturelles.
Dans le cadre de la Commission Climat pour le Sahel, dont le Niger assure le leadership, le chef de l’Etat a rappelé diverses initiatives tendant à lutter contre le changement climatique à travers le plan d’investissement climat adopté par nos Etats et soumis à nos partenaires, soulignant que ‘’nous sommes convaincus que lutter contre le changement climatique, c’est lutter contre la pauvreté, la famine, la migration, l’insécurité et le terrorisme’’.
Le Niger a élaboré sa Contribution Déterminée au Niveau National à l’instar des autres pays, en mettant l’accent sur la gestion durable des terres, une agriculture résiliente et l’accès à une énergie durable et à faible coût, a-t-il annoncé, plaidant  :  ‘’Plantons des arbres, et surtout entretenons les. Il y va de notre responsabilité individuelle et collective dans la lutte contre la dégradation des écosystèmes. Reboisons sans cesse pour sauver notre planète terre aujourd’hui en proie à des changements climatiques dévastateurs’’.
Le Gouvernement a pris toutes les dispositions nécessaires afin d’accompagner les producteurs à travers diverses initiatives, dont la mise à disposition des intrants agricoles et la vente à prix modéré des céréales, a annoncé Issoufou Mahamadou, notant que des projets et programmes ont été déjà élaborés et les financements mobilisés en vue d’accélérer et de finaliser la mise en place des maisons du paysan. 
Dans le cadre de l’Initiative 3N qui intègre la dimension nutrition,  Le président Issoufou a indiqué que le Fonds d’Investissement pour la sécurité Alimentaire (FISAN), véritable soupape de sécurité pour les producteurs, est désormais opérationnel.
L’Etat et ses partenaires ont mobilisé quelques 15 milliards de francs CFA pour faciliter l’accès au financement pour les  promoteurs des différentes filières, a-t-il détaillé, annonçant des réformes dans les domaines du foncier, de l’approvisionnement en engrais et de la production des semences.
La transformation du monde rural, les objectifs « faim zéro » d’ici 2021 et zéro importation de riz en 2023 sont les engagements clés du gouvernement en la matière.
CA/ANP-0016 Août 2019

 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT