Installation d’un comité tripartite sur le Nexus humanitaire-développement

Soumis par lawan le mer, 11/07/2018 - 10:37
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 11 juill (ANP)- Un comité tripartite de haut niveau sur le Nexus humanitaire –développement a été installé le mardi 10 juillet   à Niamey par le Premier Ministre par intérim M.BAZOUM MOHAMED.
Le comité tripartite de haut niveau sur le nexus humanitaire développement est une structure de concertation permanente qui assure le lien entre le gouvernement, les acteurs humanitaire et les acteurs au développement.
Le comité tripartite de haut niveau a pour mission de créer les conditions favorables permettant aux acteurs de la tripartite de travailler ensemble dans la gestion des situations d’urgence à travers une intégration efficace des réponses humanitaires et de développement, indique une note présentative.
Il est le fruit d’un processus mondial engagé depuis le sommet mondial sur la population. Il a pour objectif de mobiliser les ressources nécessaires pour une réponse humanitaire conséquente et assurer un développement harmonieux des zones fragiles et celles touchées par les crises à travers des programmes intégrés et structurants.
Le Premier Ministre par intérim a indiqué « La décision de mettre en place cette structure par les autorités nigériennes est née du constat  que face à l’ampleur des crises et autres urgences humanitaires, les mécanismes  traditionnels de réponse humanitaire  se révèlent de plus en plus insuffisants particulièrement dans un contexte où il est difficile de faire la distinction entre les conséquences des chocs structurels et de chaos conjoncturels tant les effets sur les personnes sont assimilables » .
‘’Nous devons donc ensemble trouver les approches innovantes qui intègrent systématiquement les interventions visant à répondre à la fois aux cries aigues et chroniques en y intégrant une dimension de relèvement-développement’’, a-t-il plaidé.
M. Bazoum Mohamed a en outre souligné la nécessité d’assurer une complémentarité optimale et créer la meilleure articulation entre les acteurs humanitaires et de développement.
Ce cadre est conforme au programme pour l’humanité de l’ancien secrétaire général des Nations Unies et du document de travail élaboré par l’union Africaine intitulé « position commune africaine sur l’efficacité de l’assistance humanitaire » qui réaffirment la responsabilité des Etats, le rôle des communautés affectées ; les liens étroits entre développement et sécurité ainsi que la nécessité de la mise en place d’u cadre institutionnel performant, indique-ton.
MHM/CA/ANP - 0040 juillet 2018

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT