Idriss Deby appelle les chefs d’Etat de la Région à mettre en commun leurs moyens pour traquer les terroristes de Boko Haram

Soumis par ANP le lun, 21/09/2015 - 21:11
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

     NIAMEY, 21 Sept (ANP) -  Le Président de la République, Issoufou Mahamadou a reçu ce lundi, son homologue tchadien, Idriss Deby Itno, en visite de travail et d’amitié de 24 heures au Niger.

     A son arrivée au Palais de la présidence de la république,  le chef de l’’Etat tchadien a eu  un entretien en tête à tête avec son homologue Issoufou Mahamadou.

   L’entretien entre les deux Hommes était élargi aux deux délégations réunies  pour une séance de travail.’’ Au-delà du partenaire sincère et engagé, c’est le voisin et frère que nous accueillons aujourd’hui »a déclaré le président Issoufou dans une intervention.

   «  L’une des évolutions les plus remarquables de notre partenariat, a-t-il poursuivi, est certainement la décision  de votre gouvernement d’accompagner le Niger dans le cadre du projet de Pipeline Agadem-Ronier sur 910 km pour un investissement de 984 millions de dollars US ».

   A cet égard, le Chef de l’Etat a salué l’engagement personnel de Deby « pour la réussite de ce projet cher au peuple nigérien, tout en appréciant la bonne collaboration en la matière de l’Administrations tchadienne, en particulier du ministère du Pétrole et de l’Energie du Tchad ».

    La situation cruciale du Bassin du Lac Tchad, a été évoquée par le président de la république,  situation qui engage la survie de trente millions d’âmes et dont  Issoufou Mahamadou s’est mobilisé pour le financement du Plan Quinquennal d’Investissement du Lac Tchad.

     Il  souhaite vivement que tous les acteurs puissent faire des  avancées dans la réalisation du Projet de Transfert d’eau  interbassin pour réalimenter  le Lac Tchad  et réactiver les activités socio-économiques, notamment l’irrigation et la pêche dans le contexte d’insécurité alimentaire.

    Le chef de l’Etat a noté aussi la qualité exceptionnelle de la coopération entretenue par les deux pays  dans le cadre de la lutte contre l’insécurité et le terrorisme.  « Nous avons montré que nous pouvons mutualiser nos moyens pour faire face à l’ennemi commun, cela, avant même l’entrée en jeu de la Force Mixte Multinationale » a-t-il indiqué.

     Le président de la république est convaincu qu’en poursuivant ce partenariat avec la même détermination dans les autres cadres communs dédiés à la lutte contre l’insécurité et le terrorisme, nous ferions grandement œuvre utile à l’endroit de nos pays et de nos peuples ».

En réponse à son homologue, le Président Idriss Deby Itno s’est surtout réjoui de l’accueil chaleureux dont il a fait l’objet à son arrivée à Niamey, avant d’affirmer  que la coalition Niger-Tchad a « sans doute affaibli la nébuleuse Boko Haram, mais elle ne s’est pas avouée vaincue ».

   «  Il nous paraît nécessaire de redéfinir de nouvelles stratégies et de mettre en commun nos moyens pour mettre hors d’état de nuire ces terroristes »a-t-il insisté.

 Selon lui, « l’allégeance de Boko Haram à l’Etat islamique est certes révélatrice de la difficulté dans laquelle cette organisation terroriste se trouve depuis notre intervention commune ».

      Notre espace commun qu’est le Sahel, est infesté et représente aujourd’hui un danger pour nos Etats » fait-il observer.

     Idriss Deby  estime aussi que le Tchad et le Niger, doivent réfléchir sur la gestion des réfugiés, « victimes collatérales de Boko Haram de part et d’autre de leurs frontières  communes’’.

‘’ La forme militaire de Boko Haram est affaiblie, il faudra combattre la forme kamikaze tout en restant vigilant’’ souligne le président tchadien.

    SML/AMC/ANP/SEPT 2015

Tags: 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT