Forces africaines au sahel : Le Président Issoufou reçoit une délégation du G5 Sahel, de l'UA et de la CEDEAO

Soumis par ANP le lun, 16/03/2020 - 14:48
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 16 Mars (ANP) - Le Président de la République Issoufou Mahamadou a reçu, ce lundi 16 Mars 2020, une délégation des participants à la réunion de Niamey sur l’envoi d’une force africaine dans les pays du Sahel afin d’aider à la lutte contre le terrorisme qui y sévit depuis quelques années.
Cette délégation est conduite par le Commissaire paix et sécurité de l’union africaine (UA), M. Ismaïl  Chergui, selon qui, la rencontre avec le Chef de l’Etat  nigérien a permis d’évaluer la situation au Sahel et de constater que même si les choses ont connu ces dernières semaines une évolution quelque peu positive, le défi majeur de la région reste le terrorisme et l’extrémisme violent et leur impact sur l’économie et la société.
Il a, par la suite, rappelé que cette visite intervient au lendemain de la décision du dernier sommet de l’UA de déployer une force africaine de 3000 hommes pour soutenir les pays du Sahel dans leur lutte le contre le terrorisme. « Nous sommes réunis à Niamey (le G5 Sahel, la CEDEAO et l’UA) pour à la fois réfléchir sur les contours et les conditions pouvant permettre le déploiement rapide de cette force », a annoncé M. Chergui, qui précise que cette action a non seulement pour but de permettre aux digues actuelles présentes au Mali, au Niger et au Burkina Faso de tenir, mais également de contribuer, par cet engagement, à donner un espace pour renforcer leurs propres armées.
« C’est un exercice de solidarité qui va concerner toute l’Afrique et la réponse sécuritaire doit être complétée par autre chose », a-t-il laissé entendre.
Le Commissaire paix et sécurité de l’UA s’est, par ailleurs, félicité de la stratégie de stabilisation lancée sur le lac Tchad et a annoncé le projet de lancement d’une initiative similaire qui accompagnera l’effort militaire et sécuritaire.
Selon lui, à travers cette rencontre, le Président Issoufou a bien voulu leur faire part de ses analyses et points de vue surtout qu’il préside la CEDEAO, et que c’est une chance pour eux de l’avoir avec ses multiples responsabilités.  « Le moment venu, j’espère que nous ferons réunir et les moyens et la génération de force pour être assez compétents », a souhaité Ismaïl Chergui.
Cette rencontre s’est déroulée en présence notamment du Ministre de la Défense Nationale de la Mauritanie (qui préside le G5 Sahel), du Haut représentant du président de la Commission de l’UA et du secrétaire permanent du G5 Sahel.
AIO/KPM/ANP 091 Mars 2020

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT