Fonds d’aide à la presse 2018 : plus de 185 millions de francs CFA répartis aux médias privés

Soumis par ANP le ven, 06/12/2019 - 14:02
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

NIAMEY, 6 Déc. (ANP) - Le président du Conseil Supérieur de la Communication (CSC), Dr Sani Kabir, a présidé, ce vendredi 6 décembre au siège dudit Conseil, un point de presse sur la répartition du fonds d’aide à la presse au titre de l’année 2018.
Il s’agit, pour l’autorité de régulation, de donner la substance des résultats de la répartition du fonds d’aide à la presse au titre de l’année 2018 conformément à l’article 10 nouveau de la loi portant composition, attribution, organisation et fonctionnement du CSC, qui a institué le fonds d’aide à la presse, tout en précisant que le CSC gère ce fonds et veille à sa bonne utilisation.
Le montant à répartir au titre de cette année s’élève à 185.017.531 francs CFA pour tous les médias privés (télévisions, radios et journaux) dont 35% consacré à la formation des journalistes et 65% pour l’acquisition des équipements pour les entreprises de presse.
Selon le président du CSC, pour recevoir les candidatures au fonds d’aide, le CSC a publié et diffusé deux communiqués invitant les candidats à déposer leurs dossiers. Au total, le Conseil supérieur de la communication a réceptionné 30 dossiers de candidature dont 5 de radios, 16 des journaux et 9 des télévisions.
Sur la base de l’enveloppe globale de 120.261.395,15 francs pour l’achat des équipements, « le CSC a accordé 55% du montant soit 66.143.767,33 francs à la catégorie télévision, 30% soit 36.078.418,54 francs à la catégorie radio et 15% soit 18.039.209,72 francs à la catégorie presse écrite », a précisé Dr Sani Kabir.
Ainsi, dans la catégorie radio, le premier prix est attribué à la radio GARKUA FM avec un peu plus de 13 millions F CFA, le 2ème à DALLOL FM pour 11.676.634,799 et le 3ème à NIYYA FM qui a reçu 11.152.377,727 francs.
Pour la catégorie télévision, le premier prix a été attribué à la télévision GASKIYA TV avec 21.219.873,442 francs, le 2ème à la télévision Ténéré pour 16.353.520,670 francs et ANFANI TV reçoit le 3ème prix, soit 15.291.185,666 francs. La Télévision NIGER 24 est quatrième avec 13.279.187,552 francs.
Au niveau de la presse écrite, c’est le bihebdomadaire l’EVENEMENT qui a eu la première place avec un montant de 9.019.604,636 francs, les hebdomadaires NIGER TIMES et l’ECLOSION arrivent respectivement 2ème et 3ème pour 4.964.572,299 et 4.055.032,213 francs CFA.
Pour l’année 2018, le CSC a constaté « une amélioration significative dans la cotisation à la CNSS au niveau des médias audiovisuels », au détriment de la presse écrite. A cela s’ajoutent le non-respect de la disposition relative à la composition de l’équipe au niveau de la presse écrite et de la radio, la non-tenue de la comptabilité régulière par les organes de presse écrite et de la radio, entre autres.
Aussi, le CSC a-t-il recommandé aux journalistes de se procurer la carte de presse du journaliste professionnel et aux médias de s’informer auprès du CSC sur les différents textes qui régissent la profession.
A l’Etat, le CSC recommande le rehaussement substantiel de la subvention accordée aux entreprises de presse privées.
SML/KPM/ANP 024 Décembre 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT