Flintlock2018: une équipe de la presse nigérienne visite le Centre de Commandement Mixte des Forces Multinationales d'Agadez

Soumis par lawan le lun, 16/04/2018 - 17:02
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

               (Abdoulaye Issa Ounténi, Envoyé Spécial)
Agadez, 15 Avril (ANP) -Dans le cadre des exercices militaires conjoints Flintlock 2018, l'Ambassade des Etats Unis d'Amérique au Niger, a organisé dimanche, 15 Avril 2018 à l’intention   des médias locaux, une visite guidée du Centre de Commandement Mixte des Forces Multinationales situé à la Base 201 d'Agadez, Extrême-Nord-est du pays.
L'objectif étant de permettre à la Presse d'assister au déroulement des exercices militaires qui mettront les militaires nigériens au cœur de la coordination stratégique face aux menaces immédiates.
La première étape visite de cette visite a conduit les journalistes au Bureau de renseignements qui analyse les informations provenant de diverses sources afin de mieux identifier les potentielles menaces.
Ce fut ensuite le tour de la Cellule J39 qui  contrecarre les’’ fakes news’’ et le Centre d'opération mixte chargé de la coordination de toutes les informations reçues et traitées, de recevoir les  confrères, qui,  par la suite, ont eu droit  à des exercices de simulations sur le terrain.

La visite du Centre de Commandement Mixte, a été suivie par une conférence de presse    conjointement animée par le Colonel-Major, Moussa Salao Barmou, Commandant des Opérations Spéciales des Forces Armées Nigériennes(FAN) et Bradley Moses, Commandant du 3éme Groupe des Forces Spéciales américaines des Parachutes(USA). Ils ont tour à tour répondu aux questions de la presse relatives, entre autres, aux choix de la Région d'Agadez, pour abriter Flintlock 2018, qui selon eux, ‘’se situe à une position centrale du pays, ce qui favorise des interventions plus rapides et promptes en cas de besoin’’.

  A propos de l'installation de la Base américaine sur le territoire nigérien, qui fait d’ailleurs’’ grands bruits dans certains milieux politiques et associatifs depuis quelques temps’’, les conférenciers ont expliqué que les Autorités nigériennes ont accordé de manière temporaire son installation en vue de mutualiser les efforts pour faire face ensemble aux menaces qui planent aux portes du Sahel en général, et du Niger en particulier.

"C'est ne pas une occupation en soi ", a martelé le Commandant de la Base 201, le Colonel Moctar, ajoutant que les États Unis ont des bases un peu partout dans le monde.
Au cours de leur séjour dans la Région, les journalistes ont vécu quelque peu l'expérience de la vie au quotidien des soldats sur le terrain.

L’exercice Flintlock 2018, rappelle-t-on, regroupe les armées de 26 pays du monde dont 12 de la Région africaine, et ratissera pendant deux semaines, les Régions de Tahoua, d’Agadez et de Tillabéry. Elle est une grande opportunité qui s’offre aux soldats pour apprendre les uns des autres et partager les expériences dans tous les domaines opérationnels.
AIO/AMC/ANP/Avril 2018.

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT