Fin de la mission du Comité de suivi contre le terrorisme au Niger

Soumis par lawan le jeu, 12/07/2018 - 09:44
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

 Niamey, 12 juil (ANP) – une mission du Comité de suivi contre le terrorisme vient de s’achever le mercredi 11 juillet à Niamey après avoir évalué l’ampleur de la menace et les réponses envisagées au Niger.
La Cheffe de la délégation, Mme Michelle Coninsx , la Sous-Secrétaire des Nations Unies a exposé son rapport de trois jours de mission de suivi au Niger au cours d’une rencontre au Ministère des Affaires étrangères présidée par le Ministre de la justice, M. Marou Amadou.
«Nous avons évalué l’ampleur de la menace, le triangle de la menace que sont l’économie criminelle, le trafic des stupéfiants, d’armes, de personnes et l’immigration clandestine qui risque de devenir une autre menace réelle », a annoncé la Responsable des Nations unies, Mme Michelle Coninsx.
Elle a ajouté que Le Niger étant menacé par ce qui se passe dans d’autres pays voisins, « d’où l’importance des initiatives que vous avez prises qui sont d’une énorme importance comme la Force G5 Sahel, la Force Mixte multinationale contre Boko Haram qui doivent être renforcées », a-t-elle affirme la Sous-Secrétaire des Nations Unies.
Un autre aspect de cette lutte contre le terrorisme, c’est l’importance de la jeunesse caractérisée par 75% des jeunes de moins de 25 ans, 50% en dessous de 15 ans. « Cela signifie qu’il faut donner une perspective, une éducation, une bonne santé et une économie qui leur permet de ne pas devenir une cible vulnérable qui peut basculer à tout moment, il faut donc une attention particulière à cette frange de la population », a-t-elle encore indiqué.
Mme Michelle Coninsx a aussi rappelé que le Niger reste un pays « phare dans la région, engagé et résilient, il faut continuer à avoir cette force maintenant et dans l’avenir pour rester en alerte et vigilant ».
Pour sa part, le Ministre de la Justice Grade des Sceaux a d’abord salué l’expertise du système nigérien de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme « dont nous avons compris les progrès accomplis et les défis qui nous restent ainsi que votre analyse sur notre sécurité aux frontières tant terrestres qu’aéroportuaires ».
Marou Amadou a également remercié la mission « pour l’immense travail abattu durant ces jours et l’ensemble des collègues et responsables des services ont entendu votre diagnostic, vos appréciations positives et nous attendons votre rapport préliminaire et le rapport définitif ».
Il a ensuite assuré la délégation, au nom du gouvernement, « que pour la sécurité du Niger, pour notre plus grande efficacité dans la lutte contre le terrorisme, vos recommandations seront mises en œuvre avec beaucoup de détermination ».
Cette rencontre s’est déroulée en présence des membres du gouvernement impliqués dans ce Comité.
Rappelons que la Responsable des Nations Unies a été reçue par le Président Issoufou le mardi 10 juillet dernier. Elle a annoncé qu’elle fera un rapport au conseil de sécurité de l’ONU sur la situation de menaces terroristes au Niger.
SML/CA/ANP – 0044 juillet 2018    

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT