« FETÖ est une organisation clandestine, criminelle et terroriste », selon l’Ambassadeur turc à Niamey

Soumis par ANP le mer, 15/07/2020 - 19:43
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

NIAMEY, 15 juillet (ANP) - La Turquie célèbre, ce mercredi 15 juillet 2020, le 4ème anniversaire de la Journée de la Démocratie et de l’Unité en hommage aux Martyrs de la tentative du Coup d’Etat manqué du 15 juillet 2016. A Niamey, l’Ambassadeur de Turquie au Niger, Mustafa Ari Türker a livré un message au cours d’une cérémonie organisée à l’Hôtel Radisson.
Dans ce discours, le diplomate turc a tenu à rendre un vibrant hommage aux martyrs tombés dans la lutte que mène la République de Turquie contre l’organisation terroriste de Fethullah Gülen (FETÖ).  « C’était une véritable conspiration contre l’unité nationale et la solidarité de notre pays », a-t-il indiqué, précisant que Fethullah Gülen est le chef de file d'une organisation « clandestine, criminelle et terroriste appelée FETÖ, qui est sans précédent en termes de portée mondiale, d'ambitions et de méthodes ».
La Turquie a témoigné graduellement la métamorphose de cette « soi-disant secte religieuse à une organisation terroriste, qui s’est institutionnalisée à partir de l’année 1966 dans la bureaucratie civile et militaire, ainsi que dans tous les secteurs de la vie sociale, en particulier par ses sous-organisations dites éducatives et philanthropiques afin de promouvoir leur agenda latent », a expliqué Mustafa Ari Türker.
Selon ce dernier, outre sa structure juridique, qui donne l’apparence d’un mouvement caritatif et d’intérêt public, la FETÖ possède également une structure illégale secrète, dont la ligne de conduite est totalement différente, comme en témoigne l’acte du 15 juillet 2016.
Ce jour-là, a déclaré le diplomate turc, « le peuple turc est sorti combattre à mains nues la FETÖ. Cet acte patriotique a permis à l’Etat de déjouer cette tentative qui représente l’attaque terroriste la plus sanglante que la Turquie ait connue dans son histoire », précisant qu’il a couté la vie à de nombreux patriotes, dont le bilan s’élève à 251 morts et 2.375 blessées.
Selon l’ambassadeur turc au Niger, une nation ne peut continuer d'exister « que dans la mesure où elle est capable de sauvegarder ses valeurs. La nation turque a choisi de se sacrifier sans aucune hésitation pour préserver ses acquis démocratiques, lorsqu’elle a senti la menace de les perdre ce 15 juillet ».
Mustafa Ari Türker a ensuite indiqué que « l’Etat turc continue fermement sa lutte contre la FETÖ tant en Turquie qu’à l’étranger. En Turquie, les autorités concernées fournissent leurs efforts pour démasquer le réseau organisationnel de ladite organisation terroriste. Egalement, la Turquie poursuit ses enquêtes concernant les militants et les institutions affiliés à la FETÖ dans le reste du monde ».
Le diplomate turc a enfin  imploré « la miséricorde d’Allah à tous les martyrs du Niger et de la Turquie qui ont perdu leur vie afin de défendre leurs patries ».
SML/KPM/ANP-081 Juillet 2020

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT