Facebook veut s'offrir des drones pour améliorer l'accès à internet

Text Resize

-A A +A
Soumis par Administrateur le sam, 11/04/2015 - 16:06
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Des drones pour lutter contre la fracture numérique ? Facebook lorgne sur Titan Aerospace, un fabricant d'engins volants sans pilotes. Le réseau social entend ainsi créer des réseaux internet dans les régions du monde qui en sont dépourvues, à commencer par l'Afrique, affirme le site spécialisé TechCrunch (en anglais), mardi 4 mars. Coût de l'acquisition : 60 millions de dollars.

Ces modèles de drones, baptisés Solara 60 et Solara 50, fonctionnent comme des satellites atmosphériques, qui peuvent mener la plupart des opérations d'un satellite orbital, tout en étant moins chers et plus polyvalents, explique TechCrunch. Ces appareils ont la capacité de voler pendant cinq ans sans avoir besoin de toucher terre. Ils fonctionnent à l'énergie solaire. L'objectif de Facebook serait d'en faire construire 11 000 pour commencer.

Une question se pose : pourquoi le réseau social se soucie-t-il de la couverture internet de ces zones dont le pouvoir d'achat actuel n'intéressera de toute façon pas les publicitaires ? TechCrunch émet une hypothèse : dans cette affaire, Facebook mise sur le long terme, espérant qu'avec le temps, tous les habitants de la planète disposeront d'une connexion internet et d'un smartphone. Ce qui représente des milliards d'abonnés Facebook supplémentaires.

ANP HONEY POT