Expropriation des terres pour la réalisation du barrage de Kandadji

Soumis par lawan le sam, 12/01/2019 - 11:53
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

pour cause d'utilité  publique dans le cadre du projet Kandadji, apprend-on dans un communiqué  du conseil des ministres.
Ce décret  portant acte de cessibilité des terres de culture à exproprier entre  dans le cadre de la première vague de réinstallation des populations à déplacer à l’occasion de la mise en œuvre du Programme « Kandadji ».
Selon le communiqué du Secrétariat général du gouvernement, ce projet de décret est pris « en application de la loi  du 24 novembre 1961, règlementant l’expropriation pour cause d’utilité publique et l’occupation temporaire, modifiée et complétée par la loi du 10 juillet 2008 ».

Il fait suite à la déclaration d’utilité publique à laquelle, il a été procédé par décret  du 12 août 2009. Il permettra de désigner les terres expropriées et de dédommager les propriétaires déplacés dans le cadre de la construction du barrage de Kandadji, selon le même communiqué sans de détail sur
la superficie des terres  et le nombre de personnes impactées.
Les autorités ont annoncé  la mise en   eau du  méga barrage en 2021 dont les travaux ont été confiés à un opérateur chinois.
SML/CA/ANP-0040 janvier 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT