Entretiens Issoufou-Jinping sur le renforcement de la coopération Niger-Chine

Text Resize

-A A +A
Soumis par lawan le ven, 31/08/2018 - 16:48
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 31 Août (ANP)- Le Président de la République, Issoufou Mahamadou, en visite de travail et d’amitié à Pékin, s’est entretenu  vendredi en fin d’après-midi,  31 août 2018, au Grand Palais du peuple, avec le Président de la République Populaire de Chine,  Xi Jinping.
L’excellence de la coopération entre le Niger et la Chine, le renforcement et la diversification de leurs relations notamment dans les différents domaines de développement économique et social,  ont été au centre de l’entretien entre les deux dirigeants.
Le Président Issoufou Mahamadou a remercié son homologue chinois pour « l’excellent accueil » que sa délégation et lui-même ont reçu depuis leur arrivée dans ce« beau et grand pays, dont la richesse de l’histoire, quatre fois millénaire, est bien connue. »
« Le développement culturel notamment artistique, philosophique et littéraire, la création du premier Etat moderne au monde, la contribution à la science politique et stratégique, la construction de la grande muraille, l’ouverture de la route de la soie, la découverte du papier, de l’imprimerie, du compas et de la poudre, le développement fulgurant connu ces quarante dernières années, etc… sont autant d’indicateurs qui attestent de la vitalité du peuple chinois et de celle de sa civilisation », a dit le Chef de l’Etat.
SEM Issoufou Mahamadou a  également félicité le Président chinois « pour les brillants résultats » obtenus par son pays sur les plans politique, économique et social depuis 1978 et notamment sous sa haute direction.
Depuis cette date, en effet, la Chine connaît une grande stabilité politique et une croissance économique rapide grâce aux réformes politiques et économiques courageuses et pragmatiques entreprises par les dirigeants de ce pays.
Les résultats sont aujourd’hui là : alors que la Chine était, en 1978, au 32ème rang mondial avec 1% de contribution au commerce mondial, elle est aujourd’hui la 1ère puissance commerciale mondiale. Par ailleurs, elle est la 2ème puissance économique mondiale depuis 2010 et sera probablement la 1ère à l’horizon 2025. Son PIB est passé d’environ 150 milliards de dollars en 1978 à plus de 13.000 milliards de dollars en 2018 : il a donc été multiplié par 88, a .souligné le Président Issoufou Mahamadou.
Sur le  plan international, le principe de l’unité de la Chine est de plus en plus reconnu par tous et la situation lui est de plus en plus favorable en ce qui concerne le problème de la mer  de Chine méridionale, a-t-il dit.
Le Chef de l’Etat a salué l’excellence des relations entre le Niger et la Chine, affirmant que ces deux pays « partagent les mêmes positions sur les grandes questions internationales, notamment sur la réforme du Conseil de Sécurité des Nations Unies. »
« Nos relations d’Etat à Etat sont excellentes. Nous saluons la coopération exemplaire qui existe entre nos deux pays. Cette coopération est de plus en plus renforcée par l’intervention des entreprises publiques et privées chinoises.  Elle intervient dans les secteurs considérés comme prioritaires par le programme de renaissance du Niger: les secteurs de l’eau, de l’énergie (énergie électrique, uranium, pétrole), des télécommunications, des infrastructures routières, de la santé. Nous souhaitons son renforcement dans ces secteurs et son extension à d’autres secteurs», a poursuivi SEM Issoufou Mahamadou.
A ce sujet, le Niger a soumis à la haute attention du dirigeant chinois  les projets suivants :
- Projet pétrolier, phase II ; un oléoduc sera construit pour le transport du pétrole brut et nous demandons que CNPC assure le portage de part du Niger à hauteur de 30% dans le capital de la société de pipeline ;
- Projet eau de Niamey ;
- Projets de centrales électriques, solaires et au charbon ;
- Projets télécommunications ;
- Projets infrastructures routières.
Les projets relatifs aux secteurs nouveaux que nous soumettons sont les suivants :
- Projet d’infrastructure ferroviaire qui concerne aussi certains pays voisins ;
- Projets relatifs à l’initiative 3N, « les Nigériens Nourrissent les Nigériens » notamment les ouvrages de collecte des eaux et la restauration des terres ;
- les projets industriels tels que la cimenterie, un complexe sucrier, et bien d’autres actuellement en discussion ;
- Projet de logements sociaux ;
- Projet pour l’autonomisation des femmes.
Par ailleurs, le Président de la République a indiqué que le Niger a une économie dynamique et souhaite davantage d’investissements directs étrangers notamment chinois.
« Dans cette perspective, le Niger fait beaucoup d’efforts en matière de climat des affaires. Par ailleurs, comme je l’ai indiqué à l’occasion de ma visite officielle de 2012, le Niger, grand producteur d’uranium, souhaite contribuer à l’approvisionnement de la Chine dont on connaît l’ambitieux programme nucléaire», a-t-il ajouté.
« Sur un tout autre plan, nous souhaitons le renforcement de nos relations avec la Chine dans le domaine sécuritaire. En effet, le Niger est confronté, comme tous les pays du Sahel et du bassin du lac Tchad, aux menaces d’organisations terroristes et criminelles », a dit le Chef de l’Etat.
Dans le bassin du lac Tchad, la Force Mixte Multinationale mise en place par le Cameroun, le Niger, le Nigéria et le Tchad continue son combat contre BokoHaram.
Dans le Sahel, les pays du G5-Sahel (le Burkina-Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad) ont mis en place une force conjointe pour lutter contre le terrorisme et le crime organisé.
« Nous souhaitons que la Chine, membre permanent du Conseil de sécurité, nous soutienne pour que cette force soit placée sous le chapitre 7 de la Charte des Nations Unies et obtienne un financement pérenne », a souligné SEM Issoufou Mahamadou..
« Nous souhaitons également que la Chine s’implique dans la recherche d’une solution de sortie de crise en Libye, car cela conditionne la stabilité et la sécurité des pays du Sahel et du bassin du lac », a-t-l ajouté.
« Les pays du G5-sahel souhaitent également le soutien de la Chine dans le domaine du développement, au-delà des relations bilatérales. En effet, ces pays ont conçu un Plan d’Investissement Prioritaire qui fera l’objet d’une réunion des bailleurs de fonds au mois de décembre prochain à Nouakchott, en Mauritanie. Nous invitons la Chine à y participer ».
« Au nom du Niger, je vous renouvelle nos remerciements pour les dons, prêts sans intérêts, prêts concessionnels, préférentiels et commerciaux dont nous avons bénéficié ces dernières années. Nous souhaitons, néanmoins un effort en matière de dons et de prêts sans intérêts. Le don que nous souhaitons obtenir sera consacré à l’organisation du 33ème sommet de l’Union Africaine que le Niger compte accueillir au mois de Juillet 2019 », a conclu le Président de la République.
Peu après, le Chef de l’Etat, accompagné de la Première Dame Hadjia Aissata Issoufou Mahamadou,  s’est rendu à Diaoyutai où il s’est entretenu avec M. Wang Huning, un des sept membres du Comité permanent du Bureau Politique du Comité Central du Parti Communiste Chinois.
M. Wang Huning a ensuite offert un diner au Président de la République et à la délégation qui l’accompagne.
Le président Issoufou va boucler cette visite côté bilatéral  par des visites les 1er et 2 septembre en Mongolie intérieure, cette partie de la Chine avec son désert aride et ses dunes  qui présente beaucoup de similitudes au plan géo-climatique avec le Niger.
Il est prévu  le lundi  3 septembre un dialogue de haut niveau entre les dirigeants chinois et Africains et ceux du monde des affaires et la 6ème conférence des Entrepreneurs Chinois et Africains.
Le Président nigérien participe à ces activités avant de prendre part les 3 et 4 septembre au sommet du Forum sur la Coopération sino-africaine (FOCAC2018).
Ce 3ème Forum du genre sur le thème ‘’ La chine et l’Afrique : la communauté de destin et partenariat mutuellement profitable’’ verra la participation d’une cinquantaine de délégations africaines représentées au plus  haut échelon, du secrétaire Général de l’ONU, de l’Union africaine et d’une vingtaine d’organisations africaines et internationales.
Il débouchera sur un plan d’actions conjoint entre la Chine et l’Afrique 2019-2021 du Forum sur la coopération Chine-Afrique, selon des sources chinoises.
Le Chef de l’Etat est accompagné dans ce déplacement de la Première Dame Hadji Aissata Issoufou Mahamadou, du Ministre du Pétrole M. Foumakoye Gado , du Ministre des Affaires Etrangères M. Kalla Ankouraou , du Ministre du Plan Mme Kane Aichatou Boulama.
La délégation comprend en outre  le Ministre des Domaines, de l’Urbanisme et des Logements,  le Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, M. Sadou Seydou, celle de l’Energie, Mme. Amina Moumouni et la Directrice de Cabinet Adjointe du Président de la République, Mme Ousseini Hadiza Yacouba.
Au plan bilatéral, Le Niger et la Chine entretiennent de relation de partenariat dynamique dans divers domaines d’intérêt commun à savoir la promotion du développement, les mines, le pétrole, les infrastructures, la formation, la santé, la sécurité, etc.
AA/CA/ANP-0092 Août 2018

ANP HONEY POT