En fin de mission au Niger, le Représentant Résident de la Banque Mondiale honoré

Soumis par lawan le jeu, 21/06/2018 - 09:25
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 20 Juin (ANP) - Le Représentant Résident de la Banque Mondiale, M. Siaka Bakayoko en fin de mission au Niger, a été élevé mercredi é au grade d’Officier dans l’Ordre National du Niger au cours d’une cérémonie présidée par la Ministre du Plan Mme Kané Aïchatou Boulama, a constaté l’ANP.
La Ministre du Plan a loué « la forte impulsion » que le responsable de la Banque Mondiale « a su si bien imprimer au partenariat avec la Banque Mondiale, qui jouit aujourd’hui d’un formidable élan », depuis 2015.
Depuis que M. Siaka Bakayoko est à la tête de la Représentation de la Banque Mondiale au Niger, il a été, entre autres, l’artisan du doublement de l’allocation IDA pour le Niger, qui passe à 1,2 milliard de dollars US pour la période 2018-2021 ; de l’augmentation substantielle du niveau des appuis budgétaires en réponse au plaidoyer du Gouvernement pour renforcer sa capacité de financement des besoins prioritaires nés des effets des différents chocs exogènes et internes auxquels le pays fait face, a rappelé Mme Kané.

Elle a en outre cité les initiatives et la détermination du Représentant Résident sortant qui ont été capitales pour doter notre coopération d’un nouveau Cadre de Partenariat Pays(CPF) pour la période 2018-2022, aligné sur les priorités du Gouvernement définies dans le Programme de Développement Economique et Social PDES 2017-2021 ».
« le Niger retiendra de toi un bon collaborateur et un ami dont l’ouverture d’esprit t’a permis d’être intégré dans la société nigérienne », a souligné la Ministre du Plan, tout en l’assurant que « le Niger, désormais ton pays, ne t’oubliera jamais ».
En réponse, le responsable sortant de la Banque Mondiale au Niger a tenu à remercier les autorités nigériennes pour « cette marque de considération », avant de saluer « l’engagement du Gouvernement nigérien à assurer le bien-être de la brave population du Niger ».
Cette cérémonie, note-t-on, intervient le lendemain de la revue conjointe de la performance du portefeuille des projets financés par la Banque mondiale au Niger et qui comprend   23 opérations, représentant des engagements cumulés de 1,6 milliard de dollars US destiné au financement des projets nationaux et régionaux dans plusieurs secteurs prioritaires  au  Niger.
La Banque Mondiale a contribué à la réussite de la conférence de Paris sur le financement du PDES en décembre 2017 et a apporté une réponse urgente face à la crise humanitaire à Diffa (EST) en proie aux actions de Boko Haram, rappelle-t-on.
KPM/CA/ANP/Juin 2018

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT