Dosso, 2ème session ordinaire du conseil municipal pour l’année 2018

Soumis par lawan le lun, 13/08/2018 - 19:33
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Dosso, 13 août (ANP) -  Le conseil municipal de Dosso a entamé le lundi 13 août  les travaux de  2ème session ordinaire au titre de l’année 2018 axés sur plusieurs des sujets d’intérêt , a constaté l’ANP.
La cérémonie d’ouverture a été présidée par le maire de la commune urbaine de Dosso,  M. Issoufou Idrissa en présence du Député national Kadri Dodo, du secrétaire général de la préfecture de Dosso, du représentant du sultan de Dosso, des chefs des services déconcentrés et communaux, des chefs des quartiers et des villages administratifs de la commune urbaine et de nombreux invités.
   La session aura à son menu l’examen et l’adoption d’un remaniement budgétaire, l’adoption du schéma directeur d’aménagement urbain SDAU de la commune et le programme d’appui à la démocratie participative PADEP.
A l’ouverture des travaux, le maire de la commune urbaine,  M. Idrissa  Issoufou s’est longuement appesanti sur les différents points inscrits à l’ordre du jour. Abordant la question du remaniement budgétaire, le maire de la commune a indiqué que c’est une activité à laquelle les conseillers sont habitués , c’est pourquoi il les a invités à examiner les différents points de ce projet de remaniement budgétaire, précisant  s’il est adopté il permettra au conseil de prendre en écriture comptable la somme de 20, 580 millions de FCFA du fonds d’investissement local (FIL) du programme d’appui aux collectivités territoriales qui serviront à la construction de deux classes et de deux blocs de latrines à double cabines dans le village de Kouré Sakaou.
Le code général des collectivités territoriales, a souligné M. Idissa Issoufou, a consacré le droit des habitants des collectivités territoriales à l’information sur la gestion des affaires locales. Il offre, a-t-il dit,  aux conseils des collectivités territoriales la possibilité de créer des organes de concertation sur toute question d’intérêt local. Ces organes de concertation comprennent des personnes qui peuvent ne pas être membres des conseils notamment des représentants de la société civile, des notabilités locales, des personnalités compétentes dans les domaines traités.     
C’est donc en application de ces dispositions pertinentes du code général des collectivités territoriales a poursuivi le président du conseil communal de Dosso que le conseil communal doit créer des cadres communautaires de concertation dans les villages et quartiers de la commune urbaine de Dosso dénommés « Conseils Consultatifs de Développement des Quartiers et Villages : CCD ».  Ces structures aideront le conseil communal à l’élaboration d’un budget participatif pour l’année 2019.
Auparavant, le secrétaire général de la préfecture de Dosso en prenant la parole a remercié les conseillers pour les importants points qu’ils ont inscrits à l’ordre du jour du conseil puis les a invité à des réflexions profondes pour l’intérêt des populations de la commune urbaine de Dosso.
MA/CA/ANP – 00 43 Août 2018

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT