Des Centrales syndicales nigériennes demandent la suppression de la contractualisation dans le secteur de l’enseignement

Soumis par lawan le mer, 02/05/2018 - 10:18
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 2 Mai (ANP)-A l’ occasion de la Fête du 1er Mai, les travailleurs nigériens affiliés à l’Intersyndicale des Travailleurs du Niger(ITN) et à la Convergence des Travailleurs du Niger (CTN), ont remis leurs cahiers de doléances au Ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection Sociale, Mohamed Ben Omar, au cours d’une cérémonie mardi après-midi dans les locaux du Ministère de l’Emploi , du Travail et de la Protection Sociale.

Ces doléances s’articulent autour  de l'application intégrale des protocoles d'Accord ITN /gouvernement des 7 février 2012, 02 novembre 2012 et 16 avril 2016, de l'octroi d'une indemnité spéciale de départ à la retraite aux agents de la Fonction Publique.

A reverser dans le même dossier,  la révision du décret fixant les frais de déplacement accordés aux agents de l’Etat, l'application du statut des auxiliaires de la Fonction Publique, le rehaussement des allocations et prestations familiales à tous les niveaux et leurs mensualisation , la réduction des prix d'hydrocarbures et de  téléphonie , la construction des logements sociaux par l'Etat, l'élaboration et l'adoption du statut de l'enseignement privé , la suppression de la contractualisation dans le secteur de l'enseignement l'accélération du processus des élections professionnelles, l’institution d'un contrôle annuel pour tous les travailleurs.

Les centrales syndicales réclament aussi la mise en application du protocole d'Accord CTN/ Gouvernement signé respectivement le 22 janvier 2016 et en avril 2018, le paiement intégral de tous les stocks d’arriérés, des incidences financières, des rappels de salaires liés aux avancements et reclassements.

En recevant ces doléances, le Ministre de l’Emploi, du Travail et de la Protection Sociale, a salué l'esprit du dialogue social au Niger et le partenariat franc qui existent entre les travailleurs et le Gouvernement.

Ben Omar a par la suite rassuré les travailleurs en disant  que le Gouvernement’’ est prêt à les accompagner’’ avant  d’ajouter que le Président de la République, Issoufou Mahamadou attache un grand intérêt dans la mise en place d'un cadre favorable pour tous les travailleurs du pays’’.
A l’occasion de cette Fête Internationale de Travail, plusieurs personnalités ont été distinguées pour services rendus à la Nation nigérienne.
AIO/AMC/ANP/Mai 2018.
 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT