Décès du Président de la cour des comptes du Niger et ancien Ministre des Finances Seydou Sidibé

Text Resize

-A A +A
Soumis par lawan le ven, 31/08/2018 - 13:51
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey,31Août(ANP) -  le  Premier Président de la cour des comptes du Niger et ancien Ministre des Finances  M. Seydou Sidibé décédé jeudi 30Août dernier de suite d’une courte maladie à Niamey , a eu droit aux derniers honneurs  ce vendredi 31 Août à la morgue de l’hôpital National de Niamey  au cours d’une cérémonie officielle en présence notamment du Premier Ministre Birgi Raffini.
Dans une oraison funèbre, le Ministre des finances M. Hassoumi  Masssaoudou   a rappelé le  parcours  scolaire, estudiantin et professionnel du défunt  avant de louer la Qualité intrinsèque de l’illustre disparu qualifié par  tous de ‘’discret’’.
Diplômé en économie de l’Université de Dakar et de Bordeaux, M. Seydou Sidibé avait occupé plusieurs postes de responsabilité tant au niveau national qu’international.
Il fut  d’Août 2013 à Avril 2015,   Directeur de cabinet du Premier ministre, d’Août 2013 en juin 2015 Ministre, Directeur de cabinet du Président de la république, de juin 2015 à septembre 2016, Ministre  des finances puis ministre et de l’économie et des Finances avant d’être nommé en  septembre 2016 Premier président de la cours des comptes.
Née à Niamey en 1952, Seydou Sidibé est  membre fondateur du Parti au Pouvoir le PNDS TARRAYYA où  Sidibé fut  secrétaire national  à l’économie puis secrétaire national à l’intégration africaine et à la coopération internationale , directeur de campagne du parti à Niamey , principal auteur et responsable des programmes successifs des programme du Parti en particulier le Programme de la Renaissance en 2011.
Avant de présenter  ses condoléances à la famille du défunt , le ministre en charge des finances  a annoncé que  ‘’Tous tes amis de la Fada de la  belotte de chez Daouda , tes amis de  la fada de quartier liberté , tous tes camarades du bureaux exécutifs du PNDS tarrayya, tous les militants du PNDS Tarrayya , tous tes collaborateurs du ministère des finances et du plan pleurent aujourd’hui ta disparition ‘’ .
Après la lecture de l’oraison funèbre, le Premier ministre Brigi Rafini, le Premier vice  président de l’Assemblée Nationale Iro Sani, le Haut représentant du président de la république, Seyni Oumarou et le président de l’Association Islamique du Niger, Cheik Ismaël Djâbir se sont inclinés devant la dépouille mortelle et imploré Dieu pour qu’il l’accepte dans son paradis éternel.
Les mêmes personnalités se sont enfin dirigées vers les familles du défunt pour leurs présenter les condoléances.
La dépouille de la mortelle a été conduite à sa dernière demeure au cimetière musulman de Niamey.
M. Seydou Sidibé a laissé derrière lui une veuve et trois enfants.
La cour des comptes est la plus haute juridiction de contrôle des finances publiques, elle exerce une compétence juridictionnelle, une compétence de contrôle ainsi qu’une compétence consultative. Elle est juge des comptes publics.
AIO/CA/MHM      ANP- 0089 Août 2018

ANP HONEY POT