Créer la synergie d’actions pour un meilleur financement de la santé à l’ordre du jour d’un atelier à Maradi

Text Resize

-A A +A
Soumis par lawan le mer, 29/11/2017 - 11:27
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Maradi, 29 Novembre (ANP)-Le Réseau des Champions en Plaidoyer pour le Financement Adéquat de la Santé au Niger (RCPFAS-Niger) en partenariat avec le Ministère de la Santé publique, a organisé mardi à Maradi, un atelier de formation et de plaidoyer destiné aux acteurs de la société civile, élus locaux et cadres régionaux.
Avec pour thème « interrelations-population-développement et dividende démographique », cet atelier a pour objectif majeur de créer la synergie d’actions pour un meilleur financement de la santé. 
Le Secrétaire Général du Gouvernorat de Maradi, M. Soumana Karimou qui a présidé la séance inaugurale, a soutenu que ‘’ le mode de financement de tout système de santé, est un facteur crucial qui détermine l’état de santé et le bien-être de la population’’.
Pour lui, au Niger, tout comme dans bien d’autres pays en développement, les dépenses de santé sont encore trop faibles pour garantir un accès équitable à l’intervention essentielle de base.
‘’ C’est à juste titre, a estimé M Soumana que nos pays considèrent la santé comme une question prioritaire, et   c’est un truisme de dire que l’accès aux services de santé ne saurait être atteint sans un système de financement de santé optimal’’.
Le Secrétaire Général adjoint du RCPFAS-NGER, M. Idé Djermakoye,   est d’avis que c’est une opportunité qui s’offre de pouvoir renforcer le plaidoyer pour le financement adéquat de la santé.
« Nous pensons qu’avec la présence des élus locaux, les membres de la société civile, nous pouvons conjuguer nos efforts en créant des synergies et des complémentarités pour une meilleure contribution au financement de la santé au niveau national » a-t-il dit.  
AT/AMC/ANP/Novembre 2017

 

ANP HONEY POT