COVDI-19 : Le Président Issoufou plaide pour un plan Marshall ambitieux pour la relance

Soumis par ANP le mer, 10/06/2020 - 13:15
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

NIAMEY, 10 Juin (ANP) - Le Président de la République Issoufou Mahamadou a pris part, le mardi 9 juin 2020, à une visioconférence avec la Task Force de l’Union Africaine sur la Covid-19 centrée sur  l’état  de la mobilisation des ressources dans le cadre de la lutte contre cette pandémie et les  plans de redressement post-pandémie.
Le Chef de l’Etat nigérien a  déclaré qu’il ‘’sera certainement nécessaire de concevoir des financements innovants publics et privés à travers un plan Marshall ambitieux » pour la relance de l’économie et la mise en œuvre des projets structurants.
L’Afrique a l’ambition de réaliser les objectifs de développement durable et ceux de l’agenda 2063, elle « a donc besoin de ressources fraîches non seulement pour faire face à la pandémie, mais aussi pour relancer l’économie à travers la mise en œuvre de projets structurants de l’agenda 2063, notamment la Zone de Libre Échange Continentale Africaine, a souligné le président Issoufou.
‘’Des conditions doivent être aussi créées pour que les pays africains reçoivent davantage d’investissements directs étrangers’’, a-t-il plaidé, notant « pour ce faire, il est impératif de mettre en place un nouveau paradigme, une nouvelle gouvernance politique et économique mondiale, gouvernance qui sera davantage fondée sur la solidarité, l’égalité, la justice et la dignité ». 
Le président Issoufou a lancé un appel à la communauté internationale à concrétiser l’objectif de 0,7% du PIB en faveur de l’aide publique au développement et invité les  pays africains  à une plus grande   mobilisation  de ressources internes.
le président en exercice de la CEDEAO a salué  les annonces des partenaires, notamment celles du G20 et du Secrétaire Général des Nations Unies relatives à un moratoire sur la dette des Etats les plus fragiles,  il a toutefois fait observer que ‘’ l’ampleur de la crise économique que connaîtront nos Etats nécessite un soutien financier qui va au-delà d’un simple moratoire ».
‘’Une simple suspension des remboursements jusqu’à la fin de l’année « semble insuffisant car nos pays ont besoin de ressources financières fraîches », a-t-il souligné, notant que  « même une annulation de la dette ne suffira pas, surtout quand on pense aux inégalités qu’elle va générer entre pays bénéficiaires ».
« Les pays atteints par la pandémie et qui ne sont pas endettés subiront une double peine », a fait remarquer le président nigérien.
La Task force a pour mission de mobiliser des ressources et élaborer des plans africains en réponse aux chocs économiques, financiers, sociaux, sanitaires liés à la pandémie de covid19.
KPM/CA/ANP/ 035 Juin 2020

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT