Coopération Kornaka (Niger)-Normandie : plus de 630 millions investis en 10 ans

Soumis par lawan le lun, 14/01/2019 - 10:54
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Maradi, 14 janvier(ANP)- le 10ème anniversaire de la coopération décentralisée entre l’Association des communes du Canton de Kornaka( Sabon Machi, Kornaka, Mayara, Dan Goulbi, Ajékoria) dans la région de Maradi (Centre) et les six (6) communes de la Normandie (Nord France) a été fêté le 10 janvier 2019 à Kornaka.
Cette  coopération Nord-Sud a permis aux communes nigériennes de bénéficier des investissements dans divers  domaines de développement se chiffrant à plus de 630 millions de FCFA en 10 ans.
A l’occasion de cette journée inter communale du 10 janvier 2019 à Kornaka, les élus de la Normandie et leurs homologues de l’ACCK (Association des communes du Canton de Kornaka) ont visité plusieurs réalisations  dans le cadre de cette coopération dans les communes du canton de Kornaka.
La délégation s’est rendue à  la Radio Communautaire Gyaré de kornaka qui est financée par cette coopération décentralisée et qui constitue aujourd’hui un outil indispensable de développement pour les communes de l’intercommunalité ACCK. Cette radio émet sur 150km, ce qui lui permet de toucher en dehors de  l’espace ACCK, des milliers de personnes d’autres communes. Les responsables de cet important outil de développement ont donné aux élus français  des explications sur le fonctionnement de cette radio et les avantages tirés par la population.
La seconde visite fut celle de la Mutuelle d’Epargne et de crédit  ‘’Karhi’’ de Kornaka, un autre fruit de cette coopération décentralisée. Créée par Arrêté N°0169/MF/ARSM du 15 mai 2013, cette institution de micro finance constitue un véritable levier de développement dans les communes de l’ACCK. Les   enseignants des communes de cette association perçoivent leurs salaires le 25 de chaque mois  au niveau de cette institution en lieu et place du déplacement sur Maradi qui peut leur coûter   deux à trois jours d’absence de l’école. Mieux, les communes membres contractent des prêts au près de cette mutuelle pour financer certaines réalisations au niveau de leurs communes. Un autre avantage, cette IMF est ouverte à toute personne physique ou morale.
La dernière visite a conduit la délégation au niveau au Centre d’Enseignement Secondaire de Kornaka. Là, il s’est agi pour les élus de voir les conditions dans lesquelles les élèves prennent cours dans nos écoles. Ils ont pris bonne note pour voir dans le cadre de cette coopération, comment alléger les souffrances de ces élèves qui prennent les cours dans des classes surchargées.
Plusieurs interventions ont caractérisé l’ouverture de ces travaux de la journée  intercommunale. Il s’agit entre autres de celle du président de l’ACCK, du  président de l’APIDA (partenaire de l’ACCK du bénin), du représentant  de la délégation normande, du préfet de Dakoro et celle du parrain de cette 6ème journée, le Président du Conseil régional de Maradi, M. Paté Balla. Une lecture thématique des actions menées aussi biens en Normandie  que dans l’espace ACCK a été faite.
Pour les communes de l’ACCK, elles ont bénéficié en 10 ans de coopération des financements selon 4 axes principaux. Toutes ces réalisations ont été faites sur la base d’un budget triennal d’investissement qui concerne les Communes du canton de Kornaka, mais aussi celles de la Normandie. Au titre du premier budget triennal 2009-2012,  l’ACCK a bénéficié d’un budget d’investissement de 361.114.452 FCFA, au triennal 2012-2016, 272.517.355 FCFA et au triennal 2016-2019, 388.923.340 FCFA, soit un total  de 634.359.000FCFA d’investissement en 10 ans de coopération. Plusieurs partenaires financiers français  et locaux  contribuent à la réalisation de ces programmes dans les communes de l’intercommunalité. Les domaines financés sont entre autres , la construction et l’équipement de la radio intercommunale courant les 5 communes de l’ACCK et environ et la formation des animateurs ; un appui au processus de l’inter communisation qui est en phase de faire des 5 communes du canton de Kornaka la première communauté des communes du Niger ;  la réalisation des 17 postes d’eau potable dont 10 en cours de réalisation ; La réalisation des actions de sensibilisation  sur l’hygiène et l’assainissement dans les villages et écoles ; mise en place et la formation de plus de 30 structures de gestion des points d’eau( forages, mini AEP et PEP). Sur le plan économique, 20 jeunes ont été formés  et équipés dans les domaines de la couture,  de la fabrication métallique et de l’informatique ; la modernisation de la mutuelle d’épargne et l’appui au maraichage et renforcement de capacité au profit de 10 groupements féminins. Enfin en animation du territoire, plus de 30 citoyens de Kornaka ont effectué une mission en France pour des échanges divers et 1000 extraits de jugement supplétifs ont été réalisés au profit des femmes et jeunes.
En  perspective, figure en bonne place la  consolidation et la capitalisation des acquis ; la préparation du 4ème triennale 2019-2022 avec l’élaboration d’un nouveau programme dont  les  grands axes déjà identifiés par les deux parties ; de voir dans quelle mesure, cette expérience de Kornaka pourrait s’élargir aux autres communes de la région de Maradi en lien avec le conseil régional de Maradi.
L’acte final de cette journée Intercommunale est la signature de la 4ème convention triennale, acte qui engage   les deux parties  de cette coopération décentralisée  à poursuivre leurs relations jusqu’en 2022.
AT/CA/ANP- 0050 Janvier 2018

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT