Commune de Tanout : ‘’Initiative 3N  est une expérience concluante ’’, selon le Maire,M. Djibrillou Oumara

Soumis par lawan le ven, 04/01/2019 - 12:05
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Zinder,04 Jan(ANP). ‘’L’Initiative 3 N constitue dans la Commune Urbaine de Tanout une réalité bien vivante .Les productions impressionnantes enregistrées au niveau des mares de Kellé,Chirwa ,  Amourzouk  et Fal Abdou au cours des trois dernières années’’, estime  le Maire de Tanout,M. Djibrillou Oumara.
Les populations  sont en train de se prendre en charge au plan alimentaire où chaque producteur arrive à réaliser  un chiffre d’affaires  annuel  issu de la vente de ces produits avoisinant  800.000 FCFA , argumente M. Djibrillou Oumara.
Le souci constant des populations de la Commune  est de voir l’Etat installer de nouveaux seuils d’épandage pour donner un cachet particulier aux cultures maraichères pour exporter la production vers d’autres régions du pays  et leur  permettre  de rompre avec les années qui riment avec les  mauvais résultats de la campagne agricole dans l’optique de se passer de l’aide’’  ,    plaide-t-il.
Le mini barrage de Bakasiraba et le seuil d’épandage de Badéri  offrent de grandes opportunités aux producteurs  maraichers de réaliser  de bonnes affaires.
Les jeunes qui pratiquent à grande échelle ces cultures de décrue renoncent progressivement à l’exode vers  l’Algérie et la Libye.
Le second motif de satisfaction des populations de la Commune est relatif aux appuis  accordés par l’ONG Hed Tamet et l’OIM aux jeunes dans les domaines de la couture , mécanique moto, les tresses, la menuiserie et l’élevage.
Pour donner un appui conséquent à ces jeunes, l’Etat a mis en place trois Centres de formation professionnelle et technique.
Les réalisations financées par l’Etat dans la Commune Urbaine de Tanout au cours des trois dernières années  se rapportent à l’appui en aliment bétail ,la distribution gratuite  des vivres et la vente à prix modérés des céréales qui ont apporté des changements qualitatifs dans la vie quotidienne des  populations et du cheptel.
A ceux-là s’ajoutent les opérations cash for work,  la récupération des terres dégradées et la mise en place des bandes pare-feux. 
La campagne agricole 2018 est qualifiée de satisfaisante  chez les producteurs  qui souhaitent que l’Etat s’empresse de payer les produits de récolte à un prix rémunérateur  pour éviter de subir la spéculation des opérateurs économiques .
Les contribuables pourront enfin s’acquitter de leurs arriérés d’impôts  avec les résultats  intéressants  de la campagne agricole obtenue cette année car sur une prévision budgétaire 2018 de 79 Millions de FCFA,la Mairie n’a pu recouvré que 9 Millions de FCFA  en dépit de la sensibilisation accrue menée à leur endroit, a révélé  le Maire Djibrillou Oumara.
Pour l’heure, la principale source de revenus de la  Mairie se trouve être le bétail à bétail   que nous utilisons pour faire des investissements sur fonds propres  .
Plusieurs projets et ONG nationaux et internationaux appuient la Commune de Tanout  dans ses efforts de développement.
Le PAC 3 a construit et équipé  entre 2017 et 2018 deux   blocs de trois  classes au niveau de trois villages et la Croix rouge a mis en place deux  classes et des latrines dans deux autres villages.
Au titre des impératifs du développement, la Commune de Tanout souhaite le fonçage d’un forage profond  à Tanout, la reconstruction  de la route Zinder –Tanout longue de 147km et la réalisation des routes rurales  pour désenclaver  la partie Est   de cette Entité administrative dont Kokaram –Adjiri  et Gargada Chirwa.
La Commune a  bénéficié de l’installation entre 2017-2018  de quatre Mini-AEP multi villages  pour satisfaire grandement les besoins des populations  ramenant le taux de couverture en points d’eau  à 70 %, se félicite le Maire de Tanout.
Dans le secteur de la Santé, l’hôpital  de district est en train de subir une réhabilitation suivi de la transformation de quatre cases de santé en CSI.
La Commune Urbaine de Tanout (située à 147km au Nord de Zinder) couvre une superficie de 6780 km carrés avec une population de 154.238 habitants .Leurs principales activités sont  l’agriculture, l’élevage, le commerce et l’artisanat.
Les Kanouri, les haoussas, les touaregs, les arabes et les Toubous constituent les grands groupes ethniques qui évoluent dans la Commune de Tanout. 
SY/CA/ANP- 0016 janvier 2019 

 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT