Cérémonie de présentation de l’unité du groupe d’action rapide de surveillance et d’intervention du G5 Sahel

Soumis par lawan le mer, 16/01/2019 - 16:43
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 16 jan (ANP). - L’Unité du groupe d’action rapide de surveillance et d’intervention du G5 Sahel, en fin de formation au Niger, a été présentée ce mercredi 16 janvier 2019 au ministre de la défense nationale Kalla Moutari en présence du général de corps d’armée Ahmed Mohamed, chef d’Etat-major  des armées,  du haut commandant de la Gendarmerie Nationale le colonel major SALIFOU WAKASSO ainsi que de plusieurs invités.
Cette cérémonie marque la concrétisation de l’opérationnalité de l’unité du groupe d’action rapide de surveillance et d’intervention, un groupe constitué à la demande des ministres de la défense et de la sécurité du G5 Sahel.
Composé de 8 officiers, 13 sous-officiers et 113 gendarmes, le GARCI interviendra dans le cadre de la défense opérationnelle du territoire,  la lutte contre la criminalité organisée et autres situations d’insécurité, selon le haut commandant de la gendarmerie nationale le colonel major SALIFOU WAKASSO.
Ils ont été formés dans plusieurs domaines notamment les techniques opérationnelles, la technique d’intervention professionnelle, la police judiciaire, le renseignement, la protection de l’environnement ainsi que la sauvegarde du patrimoine budgétaire.
Le GARCI est équipé en matériel composé de véhicules blindés, de Toyota pick-up,  de motos, de camions citernes, d’une ambulance, de cuisinières mobiles, tout ce qu’il faut pour une unité de combat avec une grande autonomie.
A l’occasion de cette cérémonie le Ministre de la défense nationale Kalla Moutari et le Chef de la délégation de l’Union Européenne au Niger Mme DENNIS YONETTE ELENA ont chacun pris la parole pour féliciter l’arrivée d’une telle unité dans les forces de défense et de Sécurité (FDS) du Niger et rappeler que l’Union Européenne est la principale partenaire de cette initiative.
Cette cérémonie a été aussi une occasion pour une séance de démonstration du GARCI suivi des défilés et de la remise officielle du matériel d’un coût global d’environ 30, 5 millions d’euro.
Rappelons qu’il y’a près de trois ans qu’à N’DJAMENA les ministres en charge de la défense et de la sécurité des pays du G5 Sahel ont pris la décision de la création de ce groupe au Niger.
Le G 5 qui regroupe le Niger, le Mali, la Mauritanie, le Burkina et le Tchad vise à mutualiser les actions de ces pays sahéliens dans la lutte contre le terrorisme dans la sous-région.
DLKE/AS/CA/ANP- 0062 janvier 2019

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT