BEPC 2019 à Niamey : 35.656 candidats ont entamé les épreuves

Soumis par lawan le mar, 25/06/2019 - 14:03
Version imprimableEnvoyez par emailVersion PDF

Niamey, 25 juin (ANP) –Les épreuves du  Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC)  ont débuté ce mardi 25 juin  à  Niamey  qui compte 35.656 candidats dont 19.606 filles et répartis dans 75 centres.
Le gouverneur de Niamey Issaka Hassane Karanta  qui a lancé les examens a remercié et encouragé les élèves  pour avoir observé ‘’ une année exceptionnelle, calme parce que c’est l’année la moins perturbée’’ avant d’exprimer sa gratitude  au personnel de l’encadrement  pour avoir assuré cette quiétude  et l’ accompagnement des élèves .
« Ils sont aujourd’hui en fin de cycle et c’est tout à fait normale qu’ils soient évalués et ce cycle débouche sur l’obtention d’un diplôme parchemin appelé BEPC Brevet d’Etude du Premier Cycle qui  va  leur permettre de poursuivre leurs études qui au lycée,  qui dans un centre de formation professionnel (ENAM,ENESP ,IPDR) donc c’est pour cela que nous sommes venus les encourager, les motiver et leur dire que l’état  a fait ce qu’il devait faire c’est  à dire que l’état à dégager tous les moyens pour l’organisation effective de ces épreuves la sécurité est là, les feuilles de copies sont là, les personnels d’encadrement, les professeurs qui vont surveiller et ceux qui vont corriger sont également là et la proclamation se fera sans état dame » , a declaré Mr Issaka Hassane
« Il n’aura pas de diplôme au rabais parce que nous avions dit nous n’accepterons pas la tricherie et je viens toute de suite d’instruire le DRES et tous les personnels d’encadrement ici présents de ne tolérer aucun manquement tout celui qui sera tenté de tricher est exclu et je l’enferme et deuxième comme mesure conservatoire je dis que j’interdis les portables même au surveillant de salle a plus forte  raisons les candidats nous savons qu’ils communiquent par des SMS pour se donner des codes et tout celui qui sera surpris sera mis dehors parce que je leurs ai dit l’avenir leurs appartient nous sommes vieux nous sommes partants nous souhaitons quitter la scène et les laisser venir jouer leur partition mais nous souhaitons que ce Niger soit en des bonnes mains », a conclu le Gouverneur.
Au plan national, plus de 150.000 candidats sont en lice.

AAM/MHM/CA/ANP- 00 130  JUIN 2019
 

Text Resize

-A A +A
ANP HONEY POT